Ce n'est un secret pour personne, l'élimination prématurée du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions va avoir des conséquences importantes sur l'avenir du club. Selon une source proche de l'Emir du Qatar, Nasser Al-Khelaïfi pourrait être débarqué de ses fonctions de président du Paris Saint-Germain.


Au delà de la nouvelle désillusion, l'élimination en huitième de finale par le Real Madrid aura des répercussions très importantes au sein du club parisien. Il ne fait, désormais, aucun doute qu'Unai Emery ne sera plus l'entraîneur du PSG la saison prochaine et ​des joueurs majeurs tels qu'Adrien Rabiot pourraient également abandonner le navire. Plus inattendu, des changements au sein même de l'état major pourraient avoir lieu aux dernières rumeurs.


Ainsi, Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG depuis l'arrivée des Qataris en 2011 pourrait être rétrogradé à un autre poste. Daniel Riolo, sur les ondes d'RMC l'avait évoqué ce mercredi soir et Hafid Derradji journaliste à BeIN Sport et surtout très proche du président parisien a confirmé cette information.

​​"L'Émir ne licenciera pas Nasser ni le changera, mais il peut charger une autre personne pour gérer le PSG. C'est un ami, c'est un fait, mais si Nasser n'est plus demain le président du PSG je trouverai cela normal (...) Peut-être que l'Émir pense à donner un nouveau souffle au club. Je pense que Nasser restera toujours un élément important dans le PSG que ce soit en tant que président ou bien en tant que consultant ou assistant. Nasser, il a sa position et il a sa place au Qatar et au PSG." a déclaré Hafid Derradji à la webradio Ville Lumière. 


Si Nasser Al-Khelaïfi venait à quitter la présidence du PSG, le frère de l'Emir du Qatar serait en pôle position pour le remplacer. Les supporters parisiens risquent de ne plus savoir où donner de la tête cet été.