​Cette élimination en huitième de finale de la Ligue des Champions est une grosse désillusion pour le PSG. Dani Carvajal, défenseur du Real Madrid et l'un des bourreaux du club français explique pourquoi ils se sont qualifiés et non les Parisiens. 


Lors du tirage de ce huitième de finale de la Ligue des Champions, tous les yeux étaient braqués sur le choc entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain. Pour le club espagnol, cette compétition est le seul moyen de gagner un titre cette saison (car distancé en championnat). 


Pour le club français, c'était le match qui devait donner une autre dimension au club en cas de victoire. Au match aller, les Parisiens ont manqué de réalisme et ont joué contre une équipe qui avait l'habitude de ce genre de rencontre (défaite 3-1). 

Pour le match retour, le club et les supporters voulaient gagner ensemble (avec leur slogan "ensemble on va le faire"), à domicile, au Parc des Princes et montrer que sans Neymar, blessé, le PSG reste une grande équipe. ​Mais les joueurs d'Unai Emery n'ont jamais su renverser la vapeur et donné cette folie qui manquait tant (nouvelle défaite 3-1).

Dans un entretien accordé à la Cadena SER, Dani Carvajal, le latéral droit du club Merengue donne une petite leçon au PSG . 


"C’était un tour décisif. En mars, il nous aurait resté seulement la Liga, ça aurait été difficile pour tous et pour les supporters. Il faut être professionnel, qu’on fasse notre travail et gagner pour eux. C’était très important pour nous, on a joué à 200%. Nous avons dominé le PSG et on était content parce qu’il y a eu beaucoup de choses de dites avant ce huitième. C’était de bons adversaires, mais nous avons une équipe plus habituée à jouer ce genre de matchs. Ils ne nous ont pas manqué de respect, mais ils se sont vus supérieurs. Je n’ai entendu personne de notre équipe dire quelque chose et au final, on a parlé sur le terrain, et pas en dehors."