Jacques-Henri Eyraud veut faire passer un message. Au lendemain de la qualification de l'OM grâce à ​leur victoire face à l'Athletic Bilbao en huitième de finale de la Ligue Europa (2-1), le président du club marseillais est non seulement satisfait de son équipe mais aussi impressionné par le stade adverse. L'ambiance à San Mamès était en effet au beau fixe pour ce match européen et a donné des idées à JHE.


Jacques-Henri Eyraud a ainsi tenu à souligner la superbe atmosphère du stade San Mamès et aimerait voir la même chose au Vélodrome : "Très fier des garçons ce soir. Et impressionné par ce superbe stade", a-t-il écrit sur son compte Twitter officiel. "53,000 places, du rouge partout pour célébrer l’Athletic, une pelouse de top niveau, une grosse sono qui crache Thunderstruck, le tout pour un investissement très raisonnable de 160M€. Ça donne des idées, non?".


Le message est donc clair et directement adressé au gestionnaire du Vélodrome, Arema, et à la ville de Marseille. Les relations entre Arema et l'OM sont en effet tendues ces derniers temps, le club olympien souhaitant notamment une meilleure lumière, une meilleure sono, une meilleure pelouse et un stade plus aux couleurs de l'OM qu'il ne l'est actuellement. 


Le président marseillais obtiendra-t-il gain de cause ?