​Après avoir répliqué aux attaques racistes de supporters de l'Atalanta Bergame en février, Michy Batshuayi s'est attiré les foudres de ces derniers, qui ont honteusement recommencé jeudi sur Twitter.


Le racisme est un fléau qui occupe malheureusement une grande place en France, et dans tout le monde. Et ce dernier frappe dans le domaine du sport et du football, comme l'a tristement constaté Michy Batshuayi au cours des dernières semaines.


 Le 22 février dernier, alors que le Borussia Dortmund éliminait l'Atalanta Bergame de l'Europa League, ​l'attaquant belge avait subi des attaques racistes tout au long du match de la part des supporters italiens.

Ce qui avait eu le don de l'énerver et l'avait poussé à réagir. Un brin provocateur, le joueur de Chelsea, prêté au club de la Rhur, avait encouragé les Bergamasques à "s'amuser devant leurs télévisions" pour la suite de la compétition. Mais, jeudi soir, Dortmund est sorti à son tour et Batshuayi n'a pas échappé aux moqueries, on ne peut plus honteuses.

​​

​​

Sur son compte Twitter, l'ancien de l'OM a en effet reçu un grand nombre de tweets racistes, dans lesquels on retrouve souvent des signes de bananes, de singes ou même de gorilles. 


Des attaques scandaleuses en 2018, qui ont visiblement affecté l'attaquant des Diables Rouges belges. Il ne s'est d'ailleurs pas privé d'interpeller le président de l'Atalanta, Antonio Percassi ...