Alors que l'Olympique de Marseille a validé son ticket pour le quarts de finale de la LiguEuropa, Rudi Garcia et Florian Thauvin ont préféré ne pas s'enflammer pour la suite.


Ses joueurrêvaient sans doute d'une remontada malgré la largdéfaite du match aller au Stade Vélodrome (1-3), mais l'Athletic Bilbao n'a rien pu faire pour empêcher le succès et la qualification de l'Olympique de Marseille pour les quarts de finale de la LiguEuropa. Six ans maintenant que les supporters de l'écurie phocéennattendaient de pouvoir atteindre un nouveau ce stade de la compétition dans unCoupe d'Europe.

​Sur la pelouse du mythique San Mamés, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas vraiment tremblé face à leur hôte du soir (2-1). À la sortie, les partenaires de Dimitri Payet repartent du pays basque avec le souriret les regards tournés vers le choc à venir de dimanche face à l'Olympique lyonnais. En cas de victoire, les Bleu et Blanc auront sans doute assuré leur place sur le podium du classement final de Ligue 1.

Interrogé en conférence de presseen zone-mixte à l'issue des débats, le coach du club de la Canebièret Florian Thauvin ont tout dmême préféré calmer le jeu avant de penser a tirage au sort du prochain tour.


"​On venait pour gagner et marquer des buts, on a fait un match sérieux et cohérent, maîtrisé de bout en bout. On a surtout eu la bonne idée de doubler la mise et de gagner, c'est bon pour l'indice UEFA, car ce n'était pas donné de venir gagner en Espagne.

Maintenant on est en quarts de finale, mais ce n'est pas une fin en soi Il faut voir ce que le sort nous réserve, pour l'instant on savoure. C'était aussi important de gagner pour bien préparer le match de dimanche contre l'Olympique lyonnais" - Rudi Garcia

"C'est une journée magnifique pour moi, avec cette victoiret la sélection, mais il peut encore se passer beaucoup de choses et il ne faut surtout pas s'enflammer. Être en quarts de finale, c'est une belle aventure, ce sera magnifique si on la gagne. Mais, c'est une bonne nouvelle: on progresse et l'équipe avance de match en match" - Florian Thauvin