​Alors qu'il a refusé de serrer la main de Bruno Genesio à sa sortie du match entre l'Olympique lyonnais et le CSKA Moscou, Fernando Marçal a finalement fait ses excuses à son coach. 


Comme si le huitième de finale retour entre l'Olympique lyonnais et le CKSA Moscou n'allait pas laisser assez de traces au club rhodanien, bien tristement sorti par son adversaire du soir après avoir bien négocié le premier acte loin de ses terres, la fin de rencontre entre les Gones et les Moscovites a été émaillée d'un "drôle" d'incident sur la touche.

Remplacé par Ferland Mendy pour les vingt dernières minutes de la partie, Fernando Marçal n'a en effet pas du tout apprécié la décision de Bruno Genesio. À chaud, le Brésilien a donc tout simplement refusé la main tendue par son entraîneur, et a feint de l'ignorer pour pouvoir regagner le vestiaire directement, sans s'arrêter ou assister à la fin des débats.

Le coach tricolore a alors bien logiquement tenté de lrattraper au passage, afin de sans doute lui demander quelques explications. Avant-bras posé sur son arrière gauche, le technicien de l'OL l'a alors sermonné pendant plusieurs secondes, avant que l'ancien du Benfica Lisbonne ne s'efface dans l'antre du Groupama Stadium.

Questionné au sujet de l'incident en zone-mixte après la rencontre, Fernando Marçal s'est heureusement excusé auprès de Bruno Genesio. ​Pas certain que la saison se termine dans un climat de sérénité totale du côté de la capitale des Gaules...


"J'étais triste car on était en train de perdre le match et déçu de me faire remplacer, donc quand je suis sorti je n'ai pas serré la main de l'entraîneur. Il m'a demandé 'tu ne me sers pas la main' et j'ai dit non, car j'étais triste.

Tout est de ma faute. Donc il m'a dit de rentrer au vestiaire, et je lui ai dit d'accord, mais de ne pas me toucher. J'ai demandé pardon en rentrant au vestiaire et j'espère que je pourraisdiscuter de façon plus tranquillavec le coach, demain".