​Samedi soir,​ ​plusieurs centaines de supporteurs Lillois se sont introduits sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy, avec l'envie d'en découdre avec leurs propres joueurs. Certains d'entre-eux ont été agressés avant de parvenir à rejoindre le vestiaire grâce au service de sécurité. 


Excédés par la situation sportive de leur club de coeur, les fans du LOSC ont voulu se faire entendre en agissant de la sorte, alors que les hommes de Christophe Galtier ont concédé un nouveau mauvais résultat face à Montpellier (1-1). Un match nul qui les enfonce encore un peu plus dans la zone de relégation.


Les membres du Dogue Virage Est, ont voulu créer un électrochoc. Évidemment c'est tout l'inverse qui s'est passé. Devant tant de bêtise et de violence les réactions à l'encontre de ces "supporters" sont unanimes et les condamnations s'enchainent.

Certains vont même plus loin. L'ex-international Français, Franck Leboeuf, consultant pour BFM Sport, invite les joueurs de Ligue 1 à se rassembler dans le but de défendre leur sécurité sur les terrains, en préconisant notamment une grève générale.


"Moi, je ferais grève. J'en veux aux instances du football et à l'UNFP qui devraient porter plainte, faire grève et suspendre la prochaine journée de Ligue 1 tant que la sécurité n'est pas assurée dans les stades. C'est important que les joueurs se prennent en main. Les joueurs ont un syndicat, on fait grève. Faisons-le."


Après le pétard reçu par Anthony Lopes en décembre 2016 à Metz, ​l'agression des joueurs Lyonnais par les supporters Bastiais en avril 2017, l'envahissement du terrain à Saint-Étienne lors du derby face à Lyon en novembre dernier, et désormais l'attaque des supporteurs Lillois sur leurs propres joueurs, il serait temps d'agir.