Thierry Henry, qui est l'un des candidats à la succession d'Arsène Wenger ne serait pas celui en pôle position pour remplacer le manager des Gunners, si l'on se fie aux propos de Pierre Ménès.


Arsène Wenger est en grande difficulté cette saison. Très décevant, Arsenal est accroché à la sixième place en Premier League, distancé dans la course à Ligue des Champions. Ajoutez à cela une finale de Carabao Cup perdue lamentablement face à Manchester City (3-0), vous trouverez un Arsène Wenger sur la sellette.​ 


Comme toujours lorsque l'Alsacien est en danger, le nom de Thierry Henry revient souvent pour prendre la suite. Toutefois, Pierre Ménès, consultant à Canal +, ne croît pas en cette piste. 


"Si Wenger laisse sa place il la laissera à tout le monde sauf Thierry Henry. Arsène Wenger, il est un peu comme beaucoup de gens dans le foot, c’est un peu « après moi le déluge ». Je pense qu’il détesterait que la légende du club prenne sa place et réussisse mieux que lui" a lâché Pierre Ménès sur Unibet. 


Quoi qu'il en soit, plusieurs options sont étudiées par les Canonniers, mais pour le moment ​​Arsène Wenger ne cédèra pas son poste avant la fin de la saison. Ce dernier mise tout sur l'Europa League pour sauver sa tête. Arsenal a d'ailleurs bien négocié son match aller des huitième de finale de l'Europa League en allant s'imposer en terre milanaise (0-2).