À Lyon, les années se suivent se ressemblent. Le club rhodanien stagne et peine à rivaliser avec le PSG. Si le président Aulas justifie ces difficultés par des arguments économiques, les supporters de la Team OL sont de plus en plus agacés par l'attitude de leur président et la non-progression du projet lyonnais. 


Dans les faits, l'accès à la LDC pour la prochaine saison semble de plus en plus compromis. Une finale de Ligue Europa au Groupama Stadium suffirait-elle à consoler les fans? Peut-être mais avant, il faudra faire face à des cadors européens comme l'Atlético, Arsenal ou encore le Milan AC.


Bruno Génésio, malheureux bouc émissaire ?


L'entraîneur de l'OL, Bruno Génésio cristallise les critiques et les attaques des fans. Ironiquement surnommé "Pep", le natif de Lyon semble en effet souvent impuissant face aux difficultés et incapable de gérer les fortes têtes du vestiaires, on peut notamment citer Memphis ou Mariano. Le coach de l'OL semble peiner à organiser le jeu et réfreiner les égos. Génésio n'arrive plus à faire progresser ses joueurs, pire certains semblent régresser ces dernières semaines comme Nabil Fékir ou le jeune Aouar

L'été 2017 a marqué un tournant dans le projet lyonnais. En effet, le club a semblé rompre avec sa stratégie fondée sur le centre de formation de l'OL. Pendant des années, l'OL s'est en effet appuyé sur les jeunes formés au club et parmi ces jeunes on citera notamment Benzema, Lacazette, Tolisso, Umtiti, Fékir ou plus récemment le talentueux Houssem Aouar. Mais l'été dernier, le club prend une nouvelle direction en recrutant Mariano, Traoré ou Marcelo. Mais dans le même temps, Aulas continue de faire confiance à Bruno Génésio.

Jean-Michel Aulas, premier responsable? 


Le choix d'Aulas n'est pas innocent, on connait son désir de garder un très fort contrôle au sein du club. l'arrivée d'un coach étranger mettrait surement à mal, ce désir de contrôle total de JMA. À Lyon, Jean-Michel veut avoir un œil sur tout, du centre de formation jusqu'au groupe de supporters et JMA sait que en maintenant Génésio pur produit du club, il garde une totale main-mise sur l'ensemble du club. 


Jean-Michel Aulas a malgré tout construit quelque chose de grand, un club très bien géré économiquement, un des meilleurs centres de formation d'Europe, un stade magnifique. 

Mais s'il veut voir progresser son club adoré, il faudra certainement qu'il ressert un peu son étreinte sur le club lyonnais.