Kostas Mitroglou ne brille pas du tout depuis son arrivée à l'Olympique de Marseille et commence à agacer les fans phocéens. Ses coéquipiers pourraient également se montrer moins indulgents dans le futur... de quoi donner lieu à des tensions au sein du vestiaire olympien.


L'attaquant grec est arrivé à Marseille, en provenance du Benfica,  lors du mercato estival  contre un chèque de 15 millions d'euros plus un bon nombre de bonus. Une fois encore, mais remplaçant contre Montpellier dimanche, Kostas Mitroglou n'aura pas réussi à se montrer décisif, au sein d'une équipe qui manquait aussi de créativité offensive ce soir là.

En terme de statistiques, Kostas Mitroglou a marqué deux buts en six titularisations. Ce sont ses déplacements et son profil peu athlétique qui posent problèmes. Mais, l'attaquant de l'OM conserve la confiance du vestiaire comme le déclare le coach, Rudi Garcia, durant chaque conférence de presse. 

D'après l'Equipe, cette situation pourrait bientôt s'inverser si le Grec ne retrouve pas rapidement le chemin des filets :


"Les partenaires vont devenir moins indulgents. L'OM se repose sur un collectif, mais un vestiaire ne fait pas dans le sentiment. Sur une saison, tu veux avoir un avant-centre qui te débloque des situations. Mitroglou pèse peu, n'apporte pas cette présence, ce socle sur lequel tu peux t'appuyer. Le risque, c'est que les autres joueurs ne sollicitent plus le une-deux ou le point de fixation, parce que ton 9 est dépassé, pris de vitesse ou peine à garder le ballon »,"


Et ce n'est pas Valère Germain qui affirmera le contraire, tant il a été sevré de ballons dimanche à Montpellier. Espérons pour l'OM que Kostas Mitroglou fera vite parler son efficacité devant les buts, comme du temps où il portait les couleurs du Benfica Lisbonne.