Tête d'affiche du premier mercato de l'ère qatari, Javier Pastore ne joue qu'avec parcimonie au sein du club parisien ces derniers temps. Un temps de jeu réduit qui s'explique principalement par ses blessures à répétition et une concurrence relevée à son poste.


Visé par une enquête de l'UEFA concernant le respect du Fair-Play Financier, le Paris Saint-Germain verrait d'un bon oeil un départ de l'Argentin. Celui-ci pourrait en effet rapporter 20 millions d'euros au PSG, un montant correspondant au prix fixé par la direction parisienne pour le laisser filer, bien loin des 42 millions déboursés pour son arrivée.

Néanmoins, Javier Pastore était titulaire ce samedi contre le FC Nantes (4-1), rencontre lors de laquelle il s'est montré particulièrement à son avantage puisqu'il a inscrit un but et délivré une passe décisive.


Interrogé sur son avenir à l’issue de la rencontre face aux Nantais, l'rgentin a avoué qu'il avait une préférence forte pour son avenir :


 « Le FC Séville ? Ce n'est pas le plus probable. L'Italie, c'est ma deuxième maison, ma femme est italienne. Walter Sabatini (le directeur sportif de l'Inter) est un ami. Nous avons une bonne relation depuis Palerme. Je l'ai souvent au téléphone. Il me demande pourquoi je ne joue pas plus... »


Une déclaration qui prouve que le joueur pense à partir pour gagner du temps de jeu dans l'optique de la prochaine Coupe du Monde. Les supporters parisiens devaient se montrer déçus, eux qui ont fait d'El Flaco leur chouchou depuis son arrivée au club.