​Présent depuis hier à Paris pour boucler la prolongation de son client, Alessandro Canovi, l'agent de Thiago Motta, semble pour le moment plutôt mécontent de sa rencontre avec les dirigeants parisiens. Et menace purement et simplement de se retirer de la table des négociations. 


Le temps presse pour Thiago Motta. Sous contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'au 30 juin prochain, le milieu italien n'a toujours paraphé aucune prolongation de contrat. Face à l'inactivité du club de la capitale concernant son client, Alessandro Canovi a rejoint Paris hier afin de boucler l'affaire. 


Et si L'Équipe annonçait dans son édition du jour une rencontre entre Antero Henrique et l'agent pour définitivement entériner l'affaire, ce dernier a considérablement refroidi les négociations le dossier dans une interview pour Foot Mercato.  


« C’est la première fois que je vois autant de difficultés à mettre sur écrit un accord. Si le 30 (juin) il n’a pas signé, c’est fini. Thiago a été disponible et patient. Je suis venu quatre fois (à Paris). On a parlé, mais à chaque fois il y a des choses qui ne vont pas. Selon moi, Thiago n’est pas une priorité pour le PSG. Nous verrons quel projet serait le mieux pour Thiago. On regardera tout, mais ce sera à partir du 1er juillet. »


Les « choses qui ne vont pas » et qui sont évoquées par Canovi concerneraient la nature du contrat proposé à Motta et notamment sa reconversion dans le staff parisien. L'Italien, qui touche actuellement un salaire de 807 000€ par mois, souhaiterait les mêmes revenus pour entraîner les U19 du PSG (un salaire plus élevé que celui d'Unai Emery, entraîneur de l'équipe première), ce que refuserait catégoriquement Antero Henrique. 


Si Motta et son agent semblaient tenir un accord de principe avec Nasser Al-Khelaïfi, la reprise en main de tous les dossiers sportifs par Antero Henrique semble avoir changé la donne. Pour le mieux ? 

​​