Sur un terrain qui n'avait de terrain que le nom, le PSG a souffert mercredi soir pour se défaire du Chamois Niortais en 1/8e de finale de la Coupe de France (0-2). Un match indécis jusqu'à l'entrée de Javier Pastore. 


Le maestro argentin, tout juste de retour d'une énième blessure et qui prenait part qu'à son onzième match de la saison, n'a pas tardé à se mettre en évidence : rentré à la 73e minute, il a ouvert le score à la 78e avant d'offrir le but du 2-0 à Edinson Cavani à la 94e. 

Malgré cette belle performance d'El Flaco, les supporters du PSG mesurent leur engouement. Constamment chassé par les blessures depuis son arrivée à Paris il y a bientôt six ans, Javier Pastore a déjà manqué près de quatre mois de compétition cette saison pour cause de pépin physique. Pourtant, c'est un discours rassurant qu'a prononcé le joueur en zone mixte après la rencontre : 


« Je me sens bien, c’est ça le plus important. Après, j’ai marqué aujourd’hui (mercredi), mais c’est pour l’équipe. J’essaie toujours de l’aider, que je rentre vingt minutes ou que je sois titulaire. Je joue tranquille. Je me sens bien, c’est la vérité. Je n’ai pas mal »


Des paroles que l'on peut considérer comme rassurantes : un Pastore en pleine possession de ses moyens est une arme de plus pour Unai Emery, dont on sait qu'il affectionne particulièrement le profil du natif de Córdoba. Mais, comme tout le monde, l'entraîneur parisien est conscient de la fragilité de son joueur et fait agit tout en prudence pour s'assurer d'un retour en douceur pour son joueur : 


 « Le coach me donne du temps de jeu progressivement, poursuit Pastore. Il sait bien que j’ai traversé des moments difficiles. J’ai passé beaucoup de temps sans jouer, alors il y va petit à petit pour me faire revenir. Après, j’ai toujours eu sa confiance. Dans les moments délicats, il m’a beaucoup parlé. Il m’a encouragé, alors je suis très content de travailler avec lui. Je vais essayer de l’aider sur le terrain »



Javier Pastore, qui semblait enfin prêt à endosser un rôle clé dans l'équipe parisienne après la pré-saison, semble enfin commencer sa saison. Et c'était pas trop tôt : 


 « Je suis enfin entré dans la saison. (...) Je suis disponible pour aider. Maintenant, je veux jouer tous les matches, c’est normal. Mais je connais le travail qu’ont fait mes copains toute l’année. Désormais, je suis de retour. Tranquille. On va essayer de gagner nos matches et de finir en tête de la Ligue 1 »


Des ambitions élevées, mais largement à la hauteur du club de la capitale. Surtout avec un Pastore à 100% dans ses rangs. 

​​