Ligue des Champions

Young Boys Berne - Manchester United (2-1) : les Tops et les Flops du naufrage des Red Devils

Hubert De Thé
La déception de Paul Pogba après la défaite de Manchester United.
La déception de Paul Pogba après la défaite de Manchester United. / FABRICE COFFRINI/Getty Images
facebooktwitterreddit

Réduit à dix après l'expulsion de Wan-Bissaka, Manchester United a totalement sombré face aux Suisses des Young Boys de Berne (2-1), ce mardi. Les tops et les flops de l'incroyable contre-performance des Red Devils.


Les Tops

1. Cristiano Ronaldo marque encore

Cristiano Ronaldo après son ouverture du score.
Cristiano Ronaldo après son ouverture du score. / Eurasia Sport Images/Getty Images

Deuxième match et troisième but pour le Portugais depuis son retour à Manchester United. Grâce à une superbe offrande de son compatriote Bruno Fernandes, CR7 a vite trouvé le chemin du but (13') avant que tout ne bascule.

Après cette nouvelle réalisation, l'ancien Madrilène compte désormais 136 buts en Ligue des Champions. En marquant ce soir, Cristiano Ronaldo a marqué au moins un but en C1 pour la seizième saison consécutive, preuve de son incroyable régularité dans cette compétition.

2. La résilience des Suisses

La joie des Jaunes et Noirs après l'égalisation de Nicolas Ngamaleu.
La joie des Jaunes et Noirs après l'égalisation de Nicolas Ngamaleu. / SEBASTIEN BOZON/Getty Images

Très vite menée au score, l'équipe de Berne aurait pu baisser les bras face à l'armada mancunienne. Avant la rencontre, les prévisions des bookmakers ne donnaient pas bien cher de la peau du champion suisse.

Bien aidés par la bêtise de Wan-Bissaka, les hommes de David Wagner sont peu à peu revenus de la partie face des Red Devils, totalement perdus. Leurs efforts ont été récompensés par la belle égalisation de Ngamaleu (66ème). L'énorme bourde de Lingard a finalement permis aux Jaunes et Noirs d'écrire l'une des plus belles pages de leur histoire.

3. Nicolas Moumi Ngamaleu

FBL-EUR-C1-YOUNG BOYS-MAN UTD
Ngamaleu (à gauche) a égalisé pour les Suisses. / SEBASTIEN BOZON/Getty Images

Il symbolise le cœur et la résilience des Suisses ce mardi soir. Le méconnu camerounais de 27 ans s'est fait un nom face à man U, en étant l'un des principaux artisans de cet incroyable exploit.

Auteur du but égalisateur d'une superbe frappe dans la surface (66'), on devrait entendre plus amplement parler de lui à l'avenir.

4. Jordan Siebatcheu

Jordan Siebatcheu
Le héros Jordan Siebatcheu. / Eurasia Sport Images/Getty Images

Le héros du match et une figure bien connue du championnat de France. Révélé à Reims, le Franco-Américain a ensuite rongé son frein à Rennes avant d'enfin s'épanouir en Suisse.

Déjà auteur de trois buts cette saison en championnat, l'attaquant de 25 ans n'était pourtant pas titulaire ce soir. Qu'importe, au bout du temps additionnel (90+5'), c'est bien lui qui crucifie les Red Devils.

Les Flops

5. Wan-Bissaka a tout gâché

Face à Berne, le défenseur mancunien n'a pas vraiment briller.
Face à Berne, le défenseur mancunien n'a pas vraiment briller. / Matthias Hangst/Getty Images

Alors que son équipe menait 1-0 et semblait tranquillement maîtriser ce match, le jeune joueur s'est rendu coupable d'un très vilain geste, une violente semelle sur Martins Pereira qui lui a valu un carton rouge direct (36ème).

En plus de laisser son équipe à 10, Wan-Bissaka a indirectement provoqué la sortie de Jordan Sancho, remplacé par Diago Dalot. Un match à oublier au plus vite pour l'Anglais.

6. Sancho et Pogba n'ont pas vraiment convaincu

La colère de Paul Pogba.
La colère de Paul Pogba. / FABRICE COFFRINI/Getty Images

Soirée à oublier pour l'ex attaquant du Borussia Dortmund. Aligné dès le coup d'envoi par Solskjaer, Jordan Sancho avait l'occasion ce soir de prouver ses qualités. Au final, le jeune attaquant n'aura passé que 37 minutes sur la pelouse à cause de l'expulsion de son partenaire Wan-Bissaka.

Durant ce court laps de temps, l'international n'est cependant pas parvenu à se mettre en évidence. Pas de passe clé, deux tentatives de dribbles pour autant d'échecs, le destin n'était décidément pas de son côté.

Pour Paul Pogba, la copie rendue n'est pas vraiment meilleure. Le champion du monde 2018 a eu beaucoup de mal à se mettre en évidence.

7. L'étrange coaching de Solskjaer

Face à Berne, l'entraîneur mancunien ne s'est pas vraiment montré des plus inspirés.
Face à Berne, l'entraîneur mancunien ne s'est pas vraiment montré des plus inspirés. / SEBASTIEN BOZON/Getty Images

Difficile de comprendre les choix du coach des Red Devils. Après avoir été réduite à dix, son équipe a peu à peu sombré en deuxième mi-temps. Les remplacements qu'il a effectué au cours de la rencontre se sont parfois révélés déconcertants.

En sortant Sancho pour Dalot puis Van de Beek pour Varane, OGS visait sans doute à amener de la solidité dans son effectif. Cela ne s'est pas vraiment révélé efficace puisque les Suisses sont parvenus à égaliser.

Les sorties de CR7 et de Bruno Fernandes à la 72ème sont venus confirmées la frilosité du technicien norvégien. Son manque d'ambition a finalement été très sévèrement puni.

facebooktwitterreddit