Paris Saint-Germain

Verratti et Marquinhos fracassent les ultras parisiens pour leurs grèves de chants

Quentin Gesp
Marquinhos et Verratti n'ont pas apprécié le boycott des ultras
Marquinhos et Verratti n'ont pas apprécié le boycott des ultras / Xavier Laine/GettyImages
facebooktwitterreddit

Sacrés champions de France à l'issue du match nul acquis ce samedi face au RC Lens, Marquinhos et Verratti ont fait part de leur frustration de ne pas avoir pu célébrer ce titre avec les supporters du PSG.


Même dans la victoire, le Paris Saint-Germain est amer. Ce samedi, le PSG a officiellement validé son 10ème titre de champion de France de son histoire, rejoignant l'AS Saint-Etienne au palmarès du championnat.

Si la fête s'annonçait belle, elle n'aura pas eu lieu au Parc des Princes. Les ultras du Collectif Ultras Paris ont en effet déserté les tribunes du stade pour fêter leur titre sur le parvis du stade, devant le virage Auteuil.

Verratti veut tourner la page

Une décision que n'ont pas comprise les joueurs du club de la capitale, Marquinhos et Verratti en tête. les deux joueurs, amers, ont fait part de leur frustration à l'issue de la rencontre. "C'est dommage pour l'ambiance, mais le foot c'est notre passion, on a commencé très jeune. On essaie de prendre un maximum de plaisir, c'est dommage que ce ne soit pas avec les supporters mais il faut faire avec", a lâché le capitaine parisien.

Des propos rejoints par son compère italien : "Quand on commence le foot, on rêve de ça, de gagner des championnats de très haut niveau. C'est quelque chose que je ne comprends pas, on essaie toujours, avec le cœur. On est des personnes normales, on peut avoir des bons ou des mauvais moments... On est les premiers à vouloir tout gagner. Je sais qu'ils ont été déçus pour Madrid, mais à un moment donné il faut passer à autre chose." Des propos qui risquent de provoquer la colère des ultras parisiens mais qui soulignent dans le même temps leur importance pour les joueurs.

facebooktwitterreddit