Girondins de Bordeaux

Une campagne contre leurs propres joueurs orchestrée par les dirigeants des Girondins de Bordeaux sur Twitter ?

Emilien Schoenher
Paul Baysse victime d'une campagne de dénégation sur Twitter
Paul Baysse victime d'une campagne de dénégation sur Twitter / Jean Catuffe/GettyImages
facebooktwitterreddit

Paul Baysse et plusieurs joueurs des Girondins de Bordeaux ont été mis à l’écart du groupe professionnel. Le défenseur bordelais a répondu à des internautes sur Twitter ne comprenant pas la situation.

Une série vieille de 44 ans a pris fin en Gironde il y a quelques jours après la défaite de Bordeaux face à l'OM en Ligue 1 (0-1). Suite à ce match, le club a pris des décisions fortes concernant des joueurs de l'effectif professionnel. Plusieurs joueurs du groupe ont été mis à l'écart. Parmis eux, Mehdi Zerkane et Paul Baysse.

Suite à cet événement, les deux joueurs semblent avoir été visés par des tweets... fakes. Une campagne pour dénigrer les deux joueurs à l'écart, possiblement orchestrée par les Girondins de Bordeaux a été mise en place sur Twitter.

De nombreux comptes très probablement fakes, qui tweetent mot pour mot la même chose à propos de Zerkane et Baysse.

Paul Baysse réagit sur les réseaux sociaux

Le défenseur central Bordelais a répondu au message affichant les faux comptes par la phrase : "Quand tu veux tuer ton chien, tu dis qu’il a la rage". La nouvelle direction souhaite se séparer du joueur de 33 ans sous contrat jusqu'en 2024.

Écarté, l'ancien Brestois n'a pourtant repris l'entraînement que ce mois-ci, lui qui était blessé depuis le mois de Mai dernier après sa grave blessure au genou. "J’ai rien fait je reviens à peine de mes croisés." a répondu le natif de Bordeaux a un autre twittos.

facebooktwitterreddit