Mercato

TOP 10 des transferts les plus chers du mercato d'hiver

Matthieu Agro
Feb 3, 2021, 11:04 AM GMT+1
Dominik Szoboszlai, Sebastian Haller et Morgan Sanson.
Dominik Szoboszlai, Sebastian Haller et Morgan Sanson. | Getty Images
facebooktwitterreddit

Le mercato hivernal a officiellement fermé ses portes dans la nuit de lundi à mardi, à minuit. Le constat affiché est clair : les clubs n'ont globalement pas fait de folies sur le marché, du fait de la crise économique, engendrée par celle sanitaire.

Malgré tout, certaines écuries n'ont pas hésité à y mettre le prix pour renforcer leur effectif en vue de la deuxième partie de la saison. Sanson, Szoboszlai, Haller : voici le top 10 des transferts les plus chers du mercato d'hiver.

10. Dennis Man (Steaua Bucarest à Parme) : 12 M€

Rapide et bon finisseur, Dennis Man a tout du nouveau grand attaquant roumain. Parme s'offre à lui comme une destination idéale pour sa progression
Rapide et bon finisseur, Dennis Man a tout du nouveau grand attaquant roumain. Parme s'offre à lui comme une destination idéale pour sa progression | Francesco Pecoraro/Getty Images

Grand espoir du football roumain, l'ailier roumain Dennis Man (22 ans, 4 sélections) s'est envolé le 28 janvier pour l'Italie, où il a signé un bail de quatre ans et demi avec Parme.

Homme de base du Steaua Bucarest depuis 4 ans, le technique droitier a inscrit 48 buts et 28 passes décisives en 137 matches. Il a été acheté pour 12 millions d'euros, plus 3 millions de bonus par les Parmesans.

9. Pedro (Fiorentina à Flamengo) : 14 M€

En délicatesse à Florence, Pedro Guilherme est rentré au Brésil, où il montre de belles prouesses
En délicatesse à Florence, Pedro Guilherme est rentré au Brésil, où il montre de belles prouesses | Bruna Prado/Getty Images

Pour le transfuge de la Fiorentina, Flamengo a levé l'option d'achat de la Viola, qui s'élevait à 14 millions d'euros, en décembre dernier. En Italie, Pedro ne s'est jamais imposé (4 matches seulement en 2019-2020).

De retour au pays, l'attaquant de 23 ans, formé à Fluminense, s'est épanoui depuis le début de l'année dans le club rival de Rio de Janeiro. Avec les Mengâo, deuxième du Championnat du Brésil, Pedro Guilherme a déjà inscrit 20 buts en 40 apparitions.

8. Morgan Sanson (Marseille à Aston Villa) : 15,8 M€

Homme de base d'André Villas Boas à l'OM, Morgan Sanson, coéquipier modèle et milieu travailleur, va manquer à l'entrejeu phocéen
Homme de base d'André Villas Boas à l'OM, Morgan Sanson, coéquipier modèle et milieu travailleur, va manquer à l'entrejeu phocéen | Laurence Griffiths/Getty Images

Sans doute la transaction qui a fait le plus de bruit dans l'Hexagone. Pour permettre à l'OM, en pleine crise, de recevoir des liquidités, Morgan Sanson a fait ses valises pour s'envoler pour l'Angleterre, et plus précisément Aston Villa.

Chez les Villans de Birmingham, le milieu tricolore de 26 ans a signé un contrat de quatre ans et demi, et devrait bientôt faire partie de l'un de ces nombreux ex-Phocéens à découvrir la prestigieuse Premier League.

7. Krépin Diatta (Bruges à l'AS Monaco) : 16 M€

Joueur majeur du Club Bruges durant 3 ans, Diatta inscrit 20 buts en 95 matches avec son ancienne équipe avant de signer en France
Joueur majeur du Club Bruges durant 3 ans, Diatta inscrit 20 buts en 95 matches avec son ancienne équipe avant de signer en France | John Berry/Getty Images

Le 21 janvier, l'AS Monaco, habituel acteur majeur des mercatos hivernaux, a déboursé 16 millions d'€ pour s'attacher les services du Brugeois Krépin Diatta, jeune milieu offensif sénégalais (16 sélections).

À 21 ans, celui que l'on compare déjà à Sadio Mané est déjà entré en jeu lors des victoires monégasques face à Marseille et Nantes. Joueur percutant et technique, Diatta a tout de la pépite parfaite pour l'ASM, malgré un prix assez élevé.

6. Paulinho, (Braga au Sporting CP) : 16 M€

Puissant et redoutable finisseur, Paulinho est devenu le transfert le plus cher de l'histoire du Sporting Portugal depuis Bas Dost en 2016 (10 M €)
Puissant et redoutable finisseur, Paulinho est devenu le transfert le plus cher de l'histoire du Sporting Portugal depuis Bas Dost en 2016 (10 M €) | Gualter Fatia/Getty Images

Dans les tous derniers instants du mercato, le Sporting Portugal a déboursé 16 millions d'euros pour recruter Paulinho, attaquant de Braga. Il devient ainsi le transfert le plus élevé de l'histoire des Lisboètes.

L'international portugais (28 ans, 3 sélections) va retrouver son ex-coach à Braga, Ruben Amorim. Le longiligne gaucher (1,87m), vainqueur de la Coupe de la Ligue portugaise (2020), a inscrit 63 buts en 149 matches avec Braga entre 2017 et 2021.

5. Nicolo Rovella (Genoa à la Juventus Turin) : 18 M€

Nicolo Rovella, international U19 italien, est vu comme le futur grand 'Regista' transalpin. Son modèle est Luka Modric
Nicolo Rovella, international U19 italien, est vu comme le futur grand 'Regista' transalpin. Son modèle est Luka Modric | Jonathan Moscrop/Getty Images

Après le deal autour de Marley Aké, la Juve a encore réalisé un montage financier d'ampleur. La Vieille Dame a échangé deux jeunes Bianconeri (Manolo Portanova et Elia Petrelli) à hauteur de 18 millions d'€, contre Nicolo Rovella, milieu défensif de la Genoa, pour le même prix.

Le jeune espoir de 19 ans a signé un bail de quatre ans à Turin, mais le transfert ne prendra effet qu'en juillet 2022. Élément essentiel de la rotation de Ballardini à Gênes, Rovella est immédiatement reparti en prêt sur les bords de la Mer Ligurienne.

4. Dominik Szoboszlai (RB Salzbourg au RB Leipzig) : 20 M€

Avec 9 buts et 11 passes en 22 matches (t.t.c) cette saison, Szoboszlai était le maître à jouer de l'écurie autrichienne
Avec 9 buts et 11 passes en 22 matches (t.t.c) cette saison, Szoboszlai était le maître à jouer de l'écurie autrichienne | Johann Schwarz/Getty Images

L'Europe entière se l'arrachait, mais une fois encore, la colonne vertébrale de la filière foot Red Bull a pris le dessus. Du RB Salzbourg, la pépite hongroise Dominik Szoboszlai a signé au RB Leipzig, pour un montant avoisinant les 20 millions d'euros.

Avec un contrat signé jusqu'à l'été 2025, le milieu offensif va avoir l'occasion de poursuivre sa formidable ascension au sein d'un club habitué à avoir fait émerger des cracks ces dernières saisons (Keita, Werner, Upamecano). Puissant, technique, maestro : Szoboszlai se sait doté d'un potentiel énorme, mais ne compte pas griller d'étapes.

3. Amad Diallo (Atalanta Bergame à Manchester United) : 21 M€

Atalanta v Hellas Verona - Serie A
Atalanta v Hellas Verona - Serie A | BSR Agency/Getty Images

Cinq matches professionnels ont suffi à Manchester United pour débourser l'un des montants les plus onéreux de cette période du mercato. Perçu comme un prodige de l'autre côté des Alpes, Amad Diallo, ailier droit de l'Atalanta, s'est engagé dès octobre chez les Mancuniens, qu'il a rejoint en janvier.

Le montant s'élève à 21 millions d'euros + potentiellement 19 M€ de bonus. L'italo-ivoirien, 18 ans, a déjà marqué par deux fois lors de ses débuts électriques face à Liverpool avec les moins de 23 ans. Repéré par les Red Devils dès son plus jeune âge, Diallo amène avec lui de grandes espérances.

2. Sébastien Haller (West Ham à l'Ajax Amsterdam) : 22,5 M€

Débarqué le 8 janvier à Amsterdam, Sebastien Haller a pour l'instant inscrit 2 buts en 7 matches
Débarqué le 8 janvier à Amsterdam, Sebastien Haller a pour l'instant inscrit 2 buts en 7 matches | BSR Agency/Getty Images

Malgré un passage raté en Angleterre, où il n'a inscrit que 10 buts en 48 matches de Premier League avec West Ham, Sebastien Haller s'est engagé avec l'Ajax Amsterdam pour 22,5 millions d'euros, un transfert record pour le club.

L'ancien bombardier de Utrecht retrouve, quatre ans plus tard, un championnat néerlandais qui lui réussit plutôt bien. À 26 ans, son profil d'attaquant-pivot devrait amener des alternatives à Erik Ten Hag, qui possédait surtout des joueurs brillant dans leur prise de profondeur.

1. Saïd Benrahma (Brentford à West Ham) : 23,1 M€

À 25 ans, Benrahma est en train de prendre une belle revanche sur un début de carrière périlleux en France, où il était indésirable à Nice
À 25 ans, Benrahma est en train de prendre une belle revanche sur un début de carrière périlleux en France, où il était indésirable à Nice | Sebastian Frej/MB Media/Getty Images

"Pas de doute, Saïd sera un top joueur de Premier League" : les mots de David Moyes semblent conforter le choix de la direction de West Ham, qui a décidé de lever cet hiver l'option d'achat du milieu franco-algérien. Une somme alléchante à hauteur de 23,1 millions d'euros.

L'ancien joueur de Nice, est, s'il n'a pas encore marqué en 14 apparitions avec les Hammers, déjà considéré comme l'un des meilleurs dribbleurs d'Angleterre. Doué balle au pied, mais également doté d'une belle vision du jeu, Benrahma a les armes et surtout la confiance de son entraîneur pour justifier ce montant gourmand lors des prochains mois.

facebooktwitterreddit