Ligue des Champions

Super Ligue européenne : 15 clubs ont déjà signé pour l'édition 2022-2023

Benoît Lesueur
Jan 23, 2021, 12:22 PM GMT+1
Le Real Madrid et Liverpool font partis des signataires de la Super League.
Le Real Madrid et Liverpool font partis des signataires de la Super League. / FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Les plus grands clubs s'activent pour mettre en place la Super Ligue européenne. La finalité, sans surprise : amasser un maximum d'argent.

Le football est à un tournant. Les grandes puissances européennes du football ont signé leur accord pour participer à la Super League dès l'année prochaine.

C'était à prévoir, mais l'on retrouve parmi ces futurs participants 15 mastodontes de l'Europe, autant sur le plan historique que financier. Pierre Rondeau, spécialiste de l'économie du sport, prévoit le pire sur Twitter.

Les instances sont contre la Super League

Dans un communiqué, la FIFA a déjà notifié son désaccord sur l'instauration de cette compétition. Avec les six autres instances qui régissent le football mondial, la FIFA n'hésitera pas à sanctionner les joueurs qui participeront à cette Super League, et ainsi les suspendre de toutes les compétitions officielles.

Pour autant, cela ne risque pas d'être aussi simple pour la FIFA et l'UEFA. Comme le précise Pierre Rondeau dans son thread, l'Union Européenne prévoit dans sa juridiction le respect de la libre-concurrence. Une bataille va alors voir le jour entre les instances du football et les juridictions.

Comme c'est souvent le cas désormais dans le foot, l'argent est le nerf de la guerre. Dans un contexte sanitaire qui frappe de plein fouet économiquement les clubs, l'arrivée de la Super League serait une bouffée d'air pure.

Selon Pierre Rondeau, les six premiers de cette compétition pourraient toucher 350 millions d'euros, quand les derniers en prendraient 100 M€. Soit cinq fois plus que le vainqueur de la Ligue des Champions, qui touche "seulement" une vingtaine de millions d'euros.

facebooktwitterreddit