Super League

Super League : les clubs fondateurs épargnés et prêts à relancer le projet

Kristen Collie
Florentino Perez peut avoir le sourire.
Florentino Perez peut avoir le sourire. / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le Real Madrid s'est félicité, au cours d'un communiqué publié ce vendredi, de voir les sanctions adressées par l'UEFA, à l'égard des clubs fondateurs de la Super League, définitivement levées. L'opportunité parfaite de relancer le projet.


"Le FC Barcelone, la Juventus et le Real Madrid CF se déclarent satisfaits de la décision de justice rendue aujourd'hui, qui ordonne à l'UEFA de révoquer, avec effet immédiat, toutes ses actions contre les clubs fondateurs de la Super League européenne".

À travers un communiqué, le club merengue a officialisé la levée des sanctions initialement instaurées par l'UEFA.

"Les sanctions imposées à certains clubs fondateurs de la Super League, sous un simple euphémisme constitué par le terme accord (...) représentent une violation manifeste", avait estimé la décision de justice d'avril, selon l'ordonnance du 17e tribunal de commerce de Madrid, révélée début juillet.

La Super League toujours d'actualité

Dans la seconde partie du communiqué, le club madrilène a affiché sa volonté de développer ce projet, mort-né en avril dernier :

Nous restons attachés à l'objectif de développer le projet de Super League européenne de manière constructive et solidaire, en tenant compte des supporters, des joueurs, des entraîneurs, des clubs, des ligues, des associations et des fédérations nationales et internationales, a souligné le communiqué.

Nous sommes conscients que certains éléments de notre proposition doivent être revus et, bien sûr, améliorés par le dialogue et le consensus. Nous restons confiants dans la réussite d'un projet qui sera toujours respectueux des réglementations de l'Union européenne."

La Super League n'est définitivement pas qu'une simple utopie.

facebooktwitterreddit