Équipe de France

Steven N'Zonzi évoque ses difficultés de l'après-Mondial 2018

Thomas Clerbout
Sacré champion du monde, Steven N'Zonzi a évoqué ses difficultés liées à l'après-Mondial
Sacré champion du monde, Steven N'Zonzi a évoqué ses difficultés liées à l'après-Mondial / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après le sacre de l'Equipe de France à la Coupe du monde en 2018, Steven N'Zonzi a connu une période de moins bien. Entre les réseaux sociaux et la notoriété, le tricolore s'est senti mal à l'aise.


L'international français Steven N'Zonzi, champion du monde en titre, s'est livré dans une interview pour Ouest-France. Il y raconte la période qui suit le titre mondial en 2018, et vous allez voir que l'homme aux 20 sélections a eu du mal à digérer toute cette euphorie.

Cette Coupe du monde a par-dessus tout impacté sa médiatisation : "Ce qui change, c’est surtout la reconnaissance des gens. Il modifie le regard porté sur nous, mais, je n’y ai jamais réellement prêté de l’attention".

Moins de pression à Al-Rayyan

Le joueur étant d’un naturel très discret, reconnaît avoir voulu fuir la lumière des projecteurs : "Je suis quelqu’un de discret, j’aime bien être dans mon coin. C’est ma personnalité. Je n’ai fait du foot que pour ce qu’il se passe sur le terrain. C’est ma passion. Après, je sais que ça fait partie du métier. Il faut se mettre en avant sur les réseaux, montrer aux supporters qu’on existe. C’est aussi beaucoup de paraître, ça manque souvent de sincérité. Moi, je me concentre sur ce que je sais bien faire et c’est jouer".

Ceci explique sûrement la baisse de régime qu'a subi le joueur depuis le titre suprême avec les Bleus. Aujourd'hui en poste à Al-Rayyan, il poursuit sa carrière dans un cadre moins médiatisé, où il peut continuer à exercer sa passion.

facebooktwitterreddit