RC Lens

RC Lens : Les mesures forte des dirigeants contre les fauteurs de troubles face à Lille

Clément Mouffetard
Arnaud Pouille en conférence de presse
Arnaud Pouille en conférence de presse / John Berry/Getty Images
facebooktwitterreddit

En conférence de presse ce vendredi, le directeur général du club lensois, Arnaud Pouille s'est exprimé au sujet des incidents survenus lors du match contre Lille.


Ça chauffe dans le nord de l'hexagone. Après les épisodes violents qui ont entaché le match de derby entre Lens et le Losc (1-0), la direction lensoise tape du poing sur la table. Pour rappel, des échauffourées avaient éclaté dans les tribunes du stade Bollaert-Delelis parmi les supporters des deux écuries. Des événements d'une violence inouïe, que le Racing compte bien sévèrement punir.

Le message fort d'Arnaud Pouille

Dans une conférence de presse, le directeur général du club lensois, Arnaud Pouille a tenu à mettre les choses au clair concernant les récents événements. Ce dernier a même dévoilé les sanctions prises par le club, afin que ces incidents ne puissent plus se reproduire.

« L'ensemble des mesures et des sanctions décidées par la gouvernance du club s'inscrivent dans l'arsenal à notre disposition. Nous sommes sur des sanctions individuelles de deux ordres. Soit l'activation du dispositif légal de la loi Larrivé avec une interdiction de stade pour toute personne identifiée qui s'est introduite sur le terrain. Ces mesures ne supporteront pas d'exceptions même si on me dit que sur la centaine de personnes il y a des supporters conventionnels avec les ultras.

Nous ne transigerons pas sur ce point. Elles iront de neuf à 36 mois d'interdiction, le maximum que nous pouvons appliquer. Pour tous les gestes violents, déplacés, relevant de l'exhibitionnisme, de l'apologie du nazisme et toute forme de comportement déviant, une plainte sera déposée par le club, soit nominative, soit contre X»

La LFP est toujours dans l'attente des résultats de l'enquête. La ligue de football devrait bientôt trancher sur les incidents survenus à Lens. De son côté, le RC Lens veut assumer ses responsabilités, ce qui est assez rare depuis le début de ces épisodes de violences en France.

facebooktwitterreddit