Pourquoi l'AC Monza va devenir une place forte du football italien

Cristian Brocchi
Cristian Brocchi, l'entraîneur de l'AC Monza. | Emilio Andreoli/Getty Images

C'est l'un des clubs italiens dont on suit la progression avec le plus d'attention. Racheté en 2018 par Silvio Berlusconi, l'AC Monza peut espérer se faire une place parmi l'élite du football italien très rapidement. Allez, on prend les paris ! Le club lombard découvrira la Serie A dès la saison prochaine, et ne sera pas présent pour faire de la simple figuration...

Silvio Berlusconi de retour aux affaires

28 septembre 2018. C'est une date qui doit encore donner des frissons aux tifosi de l'AC Monza. Par le biais de son holding financier Fininvest, Silvio Berlusconi devient le propriétaire du club lombard, qui évolue alors en Serie C. L'homme politique italien est bien connu dans le monde du sport. Durant près de 29 ans, il a été à la tête de l'AC Milan, pour dominer le football européen durant de longues années.

Après avoir remporté à huit reprises la Serie A et à cinq reprises la Ligue des Champions, Silvio Berlusconi se lance cette fois-ci dans un tout nouveau défi. Emmener l'AC Monza de la Serie C jusqu'à l'élite du football italien ! Pour l'accompagner, qui de mieux que son fidèle bras droit, Adriano Galliani ? Rapidement nommé directeur général des Brianzoli !

"Silvio Berlusconi, c'est une icône du football."

CM d'AC MonzaFR

N'ayant plus connu la Serie B depuis 2001, c'est un changement de direction qui donne le sourire aux tifosi. En exclusivité pour 90min, le CM d'AC MonzaFR, qui compte déjà plus de 400 abonnés, est revenu sur cet événement marquant dans l'histoire de son club : "Silvio Berlusconi, après tout ce qu'il a accompli avec Milan, je me dis que c'est le genre de président que tous les clubs rêvent d'avoir, que ce soit sur l'argent mais aussi en termes de relation, publicité ..."

Pourtant, le projet avait de quoi faire douter. L'AC Monza évoluait alors en Serie C ! Une situation qui en dit long sur les intentions de Silva Berlusconi : "C'est une icône du football. Dire qu'il a voulu se lancer en achetant Monza qui n'était même pas en Serie B, ça veut tout dire sur l'ambition qu'il a pour nous", souligne le tifoso des Biancorossi.

Une première année pour s'adapter

Stagnant depuis trop longtemps dans les divisions inférieures du football italien, Silvio Berlusconi se décide alors à prendre les choses en main. Ayant pris les rênes du club un peu trop tard pour renforcer l'effectif durant le mercato estival, il choisit tout de même de réaliser un grand coup, en convaincant Cristian Brocchi de s'installer sur le banc de touche du Stadio Brianteo, qui deviendra U-Power Stadium en 2020.

Attendant impatiemment le mercato hivernal, l'AC Monza passe à l'action lors de cette nouvelle période de transferts. Filippo Scaglia, Marco Armellino, Cosimo Chirico ou encore Marco Fossati rejoignent le club.

Un mercato XXL qui ne permet toutefois pas au club lombard de remonter directement en Serie B. Cinquième du groupe B de Serie C, il s'incline dès les quarts de finale de play-offs. Pas de quoi s'inquiéter toutefois ...

Sans faire trop de folie non plus, l'AC Monza se renforce lors du mercato 2019. On pense à l'arrivée de Federico Del Frate, mais surtout de Giuseppe Bellusci. L'ancien joueur de Palerme a d'ailleurs pu disputer plus de 100 matchs de Serie A, au cours de sa carrière. Un moyen idéal d'apporter de l'expérience dans cet effectif.

L'AC Monza, un habitué de la Serie B

Emil Roback, Andrea Barberis, Mario Sampirisi
L'AC Monza a notamment pu défier l'AC Milan lors de sa préparation estivale. | Marco Luzzani/Getty Images

La stratégie s'avère payante : "Voir la marge de progression qu'il y a depuis 2018 et surtout la manière dont Monza propose un football offensif avec une maîtrise de balle. C'est hallucinant pour un petit club", nous confie d'ailleurs le CM d'AC MonzaFR.

Avec d'autres arrivées de qualité l'hiver suivant (Gabriel Paletta et José Machin notamment), les Brianzoli dominent facilement leur championnat et terminent la saison avec seulement deux défaites en 27 journées. L'AC Monza fait donc son grand retour en Serie B !

C'est loin d'être une première pour le club lombard. Il est bon de savoir que l'AC Monza est l'équipe à avoir le plus de participations en Serie B (38 fois), sans jamais avoir rejoint l'élite du football italien. Une situation qui s'annonce bien différente dans les années, voire les mois à venir...

Sous la houlette d'un Silvio Berlusconi plus ambitieux que jamais, les Brianzoli s'attendent à lutter pour la montée, dès cette saison. Un avis partagé par le CM du compte francophone du club italien : "Vu notre progression exponentielle et le mercato, Monza se doit de jouer la promotion directe en Serie A. Ce ne sera pas facile mais on va se battre pour."

Un mercato XXL qui laisse entrevoir le meilleur

Ces dernières semaines, l'AC Monza est l'une des équipes italiennes les plus actives sur ce mercato. Silvio Berlusconi a bien l'intention de voir son club lutter pour les premières places, dans les mois à venir. C'est pour cela que l'homme politique italien a choisi de dépenser plus de 15 millions d'euros, cet été. Une somme énorme pour un club évoluant en Serie B !

"L'équipe est taillée pour aller chercher la Serie A."

Le CM d'AC MonzaFR

On peut d'ailleurs constater que les dirigeants brianzoli ont recruté très intelligemment. Pour apporter un peu d'expérience, l'AC Monza a misé sur Christian Gytkjaer, auteur de 27 buts en 38 rencontres avec Lech Poznan l'année passée, mais également Antonino Barillà, qui évoluait encore en Serie A, il y a quelques mois du côté de Parme.

Enfin, le club lombard n'a pas manqué de voir plus loin, en s'offrant quelques grands talents. Pourtant courtisé avec insistance, l'AC Monza a réussi à mettre la main sur le jeune espoir brésilien Carlos Augusto. Sans oublier le jeune international croate Mirko Maric !

Un recrutement qui en dit beaucoup sur les ambitions des Brianzoli : "L'équipe est taillée pour aller chercher la Serie A. Quand un joueur signe au Monza cette année, c'est dans l'optique d'évoluer en Serie A, la saison prochaine", nous confie le tifoso de Monza.

Quid des prochaines années ?

De quoi parvenir à rejoindre l'élite du football italien dès la saison prochaine ? On y croit très fort ! Il faut dire que l'AC Monza détient un atout de taille avec son duo Berlusconi-Galliani. Les deux hommes savent exactement ce qu'il faut faire pour réussir au plus haut niveau. Certes, la route ne s'annonce pas simple, mais ils ont déjà pu mettre tous les ingrédients pour jouer le titre en Serie B.

Avec ce nombre important de recrues, il va falloir que les nouveaux joueurs s'intègrent rapidement dans le système de Cristian Brocchi. Si c'est le cas, il sera difficile d'espérer bousculer l'AC Monza dans les prochains mois ! En s'installant rapidement en Serie A, on imagine bien Silvio Berlusconi sortir le chéquier et attirer quelques stars en Lombardie.

Les tifosi brianzoli réclament toutefois encore du temps pour jouer dans la cour des très grands, comme nous l'explique le CM d'AC MonzaFR : "Je crois qu'il faut laisser du temps pour pouvoir inscrire notre nom dans l'histoire. Certes, la route sera longue, mais on est sur le bon chemin !" On devrait d'ailleurs avoir des éléments de réponse dès vendredi prochain et la reprise de la Serie B !