Pierre Ménès annonce officiellement son départ de Canal+

Tibor Turpin
Pierre Menes sera bel et bien absent de la chaîne cryptée la saison prochaine.
Pierre Menes sera bel et bien absent de la chaîne cryptée la saison prochaine. / GEOFFROY VAN DER HASSELT/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce lundi, dans un entretien à l'AFP, Pierre Ménès a annoncé son départ de Canal+. Suite aux accusations d'agressions sexuelles liées à la diffusion d'un documentaire, il était absent de la chaîne cryptée depuis mars dernier.


Après 12 ans de vie commune, Canal+ et Pierre Ménès se séparent. Écarté de l'antenne depuis la fin mars après des accusations d'agressions sexuelles, le chroniqueur vedette du "Canal Football Club" a annoncé ce lundi l'AFP avoir trouvé un accord financier avec la chaîne cryptée. Le montant de l'accord restera "strictement confidentiel", et a été conclu le 1er juillet.

Le journaliste assure qu'il est parti d'un accord commun entre les deux partis. "Ce n'est pas un licenciement, c'est moi qui ai demandé à partir", a-t-il déclaré. Pierre Menes est au coeur d'une affaire d'agression sexuelle depuis la diffusion, le 21 mars dernier sur Canal+, du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste".

Marie Portolano revenait, grâce à ce reportage, sur le sexisme dans les rédactions sportives et permettait de montrer plusieurs séquences d'abus, notamment de Pierre Ménès. À la demande de Canal+, ces scènes avaient été coupées au montage.

Écarté depuis mars dernier

En plus de la plainte de la journaliste sportive, Pierre Ménès est accusé d'avoir embrassé de force à la télévision la journaliste Isabelle Moreau en 2011, ainsi que la chroniqueuse Francesca Antoniotti en 2016.

Soupçonnée par beaucoup d'avoir voulu protéger son chroniqueur en censurant des passages du documentaire, la chaîne cryptée avait dès la sortie du documentaire annoncé le lancement d'une enquête interne et l'avait écarté de l'antenne fin mars.

Ce matin, Pierre Ménès est également revenu sur son rapport avec la chaîne cryptée et regrette un manque de soutien. "Je ne me voyais pas revenir à l'antenne avec certaines personnes qui m'ont lâché de façon ignoble", a-t-il expliqué. Cependant, le journaliste ne compte pas s'arrêter là, puisque pour la rentrée prochaine, il envisage de lancer sa propre plateforme en ligne, toujours en lien avec le football.

facebooktwitterreddit