OM : Dario Benedetto rêve de la Ligue des Champions et d'un retour à Boca Juniors

Dario Ismael Benedetto
Soccrates Images/Getty Images

L'attaquant argentin s'est confié sur sa situation actuelle à l'Olympique de Marseille et ne cache pas son désir de retrouver un jour Boca Juniors.

Parfaitement intégré sous les ordres d'André Villas-Boas, l'ancien buteur de Boca Juniors a grandement participé à la deuxième place au classement synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Et s'il est pleinement épanoui à Marseille, l'Argentin pense déjà à faire son come-back chez les Xeneizes.

"J'aurai toujours envie de revenir à Boca"

Dans un entretien accordé à Fox Sports ce mercredi, Dario Benedetto refuse de se mentir à lui-même.

"Il faut que je sois réaliste, je ne vais pas mentir et je ne vais me mentir à moi-même. J'aurai toujours envie de revenir à Boca."

Si il clame toujours son amour pour son ancien club, Dario Benedetto n'en oublie pas cette ferveur si particulière au Stade Vélodrome qui lui rappelle la chaude ambiance de la Bombonera. Admiratif du public marseillais, il rêve encore de pouvoir goûter à ses premières minutes dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Un objectif personnel qu'il compte bien atteindre.

"Aujourd'hui, le rêve que j'ai, c'est de disputer la Ligue des Champions. Grâce à Dieu, ce rêve est à ma portée et j'espère que je jouerai quand la C1 reprendra."

À l'heure actuelle, un départ n'est pas à l'ordre du jour en interne. Bien au contraire, les dirigeants phocéens entendent bien s'appuyer sur la palette technique de l'Argentin pour faire la différence la saison prochaine. En attendant, il profite de chaque instant pour prendre un maxime de plaisir avec la tunique marseillaise.

"Cela me rend fou de me dire que je pourrais avoir la possibilité de revenir à Boca. J'espère pouvoir le faire un jour. (...) Je ne veux pas revenir à Boca juste pour dire que je suis revenu, mais avec la faim que j'ai toujours eu en enfilant ce maillot. Je suis à Marseille, qui va disputer la Ligue des Champions, je profite. Mais je serai heureux si la possibilité se présente, que ce soit bientôt ou plus tard."

"Je comprends tout ce que les gens me disent"

Soucieux de s'intégrer jusqu'au bout, Dario Benedetto perfectionne chaque jour un peu plus son français.

"Je comprends tout ce que les gens me disent. Pour parler, ça commence à venir. C'est très dur, car je suis arrivé en ne comprenant rien et en ne parlant pas du tout la langue."

À l'image de Bruno Guimarães à l'Olympique Lyonnais, les sud-américains mettent réellement un point d'honneur à s'acclimater à la France.