OFFICIEL : Le Conseil d'Etat suspend les relégations d'Amiens et Toulouse !

FBL-FRA-LCUP-LYON-TOULOUSE
Si Toulouse se réjouit de la décision, Lyon ne s'en satisfait pas | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/Getty Images

Le Conseil d'État a tranché ! La plus haute instance administrative a décidé de la fin de la saison en Ligue 1... mais suspend les relégations d'Amiens et Toulouse.

La prochaine saison pourrait elle se jouer à 22 équipes ? C'est en tout cas le scénario vers lequel nous semblons nous diriger.

Pour rappel Amiens, Toulouse mais également l'Olympique Lyonnais avaient saisi le Conseil d'Etat chacun avec leurs intérêts personnels :

"En raison de l’épidémie de covid-19, la Ligue de football professionnel a, le 30 avril, décidé de mettre fin à la saison 2019-2020. Elle a enregistré le classement des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 en tenant compte du nombre de points obtenus et du nombre de rencontres disputées par les équipes. Fin mai, trois clubs de football (Olympique Lyonnais, Amiens Sporting Club et Toulouse Football Club) ont saisi le juge des référés du Conseil d’État pour qu’il ordonne la suspension de ces décisions"

Le Conseil d'Etat

Des heureux mais pas que...

Si Amiens et le TFC se félicitent évidemment de la nouvelle, Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais se sentiront très certainement lésés par la décision. Le président de l'OL milite depuis l'arrêt du championnat pour la reprise de celui-ci.

À noter que si le classement était entériné à la 28ème journée, Lyon se contenterait d'une septième place sans coupe d'Europe à la clé.

L'affaire n'est pourtant pas classée pour autant puisque la convention actuelle de la FFF prévoit une limite de 20 clubs au sein de l'élite. Des recours en cassation pourraient donc encore avoir lieu dans les prochains jours, affaire à suivre...