Noël Le Graët se prononce sur la sanction de Benzema

Olivier Halloua
Noël Le Graët
Noël Le Graët / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Malgré la condamnation de Karim Benzema, Noël Le Graët confirme que l'attaquant du Real Madrid reste sélectionnable en Bleus. Sa présence lors du prochain rassemblement en 2022 ne semble pas compromise.


Qui l'aurait dit il y a un an ? Noël Le Graët vole au secours de Karim Benzema, quelques heures après sa condamnation dans l'affaire Valbuena. Le président de la Fédération Française de Football confirme que l'attaquant du Real Madrid ne sera pas sanctionné. Condamné à six mois de prison avec sursis, la star tricolore devrait retrouver sa place en 2022.

"Droit à l'erreur"

En outre, la FFF titre un trait définitif sur cette histoire. "Cette sanction ne change rien pour moi. Benzema est sélectionnable même s'il fait appel. Il a le droit de travailler. On peut faire une faute, être condamné avec sursis et reprendre le travail", affirme Le Graët pour l'Equipe.

Une tendresse que nous n'aurions jamais imaginé début 2021. Le Real n'a pas l'intention non plus d'agir à l'encontre de son capitaine.

Pour rappel, Benzema a été jugé pour complicité dans une affaire de chantage à la vidéo auprès de Mathieu Valbuena. Les quatre autres prévenus ont aussi été reconnus coupables ce mercredi.

facebooktwitterreddit