Olympique de Marseille

Nice - OM : Sampaoli tempère après les sanctions

Clément Mouffetard
Jorge Sampaoli avec l'Olympique de Marseille cette saison
Jorge Sampaoli avec l'Olympique de Marseille cette saison / Jonathan Moscrop/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce mercredi soir, la LFP a rendu son verdict concernant les récents incidents survenus à Nice lors de la rencontre Nice - OM pour le compte de la 3ème journée de Ligue 1. Ce jeudi, c'est Jorge Sampaoli, l'entraîneur marseillais, qui s'est exprimé à ce sujet.


Mercredi dernier, le tacticien argentin s'était rendu à Paris afin de défendre la cause marseillaise. En conférence de presse, Jorge Sampaoli a été interrogé suites aux décisions prise par la LFP. Mais l'Argentin ne veut surtout pas remettre le débat sur le tapis.

Pour rappel, le match Nice-OM devra être rejoué sur terrain neutre et à huis clos, un point a été retiré aux Niçois, Alvaro Gonzalez a reçu deux matchs de suspension, Dimitri Payet a écopé d'un match avec sursis, et Pablo Fernandez, l'adjoint de Sampaoli qui avait frappé un supporter niçois, a été suspendu jusqu'au 30 juin 2022.

Sampaoli : "Il faut l’accepter"

Ce jeudi, le club phocéen a indiqué dans un communiqué ne pas avoir apprécié le manque de fermeté de la Ligue concernant les sanctions à l'encontre des deux clubs.

Les décisions de la LFP sont très contestées par l'ensemble du clan marseillais, mais pas par Jorge Sampaoli. Lors d'un entretien avec la presse, le tacticien argentin a avoué :

"Je pense que mon opinion ne vaut pas grand-chose. Ce qui est important, c’est la décision de la commission. Il faut l’accepter, peu importe ce que chacun pense de cette décision. Je suis un entraîneur, j’ai déjà tout dit lors de mon audition. Eux savent ce que je pense de ce qui s’est passé. Nous devons maintenant jouer et progresser comme équipe. La justice prend des décisions tous les jours, il faut les accepter et continuer".

Quoi de mieux qu'une victoire à Monaco, ce samedi (21h), pour tourner la page.

facebooktwitterreddit