Bayern Munich

Nagelsmann et Muller amers après l'élimination du Bayern Munich contre Villarreal

Thomas Clerbout
Müller et son coach l'ont mauvaise après l'élimination
Müller et son coach l'ont mauvaise après l'élimination / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pourtant bien sûr de lui et de ses hommes avant le quart de finale retour de C1 face à Villarreal, le coach du Bayern Munich laisse désormais place à la frustration. Pour ceux qui n'auraient pas regardé cette double confrontation entre le Bayern Munich et Villarreal, ce sont les Espagnols qui se sont qualifiés pour le tour suivant (0-1, 1-1). Vous imaginez bien la déception côté allemand.


D'autant plus lorsque l'entraîneur bavarois se fend d'une déclaration cinglante avant la rencontre, qui laisse présager un retour en force du Bayern Munich dans ce quart de finale retour. Finalement, les coéquipiers de Lewandowski auront bien joué et dominé cette rencontre.

Malheureusement pour eux, une action en fin de match concrétisée par Chukwueze (88e) est venue annihiler tout espoir de qualification. Les Allemands étaient parvenus à rattraper leur but d'écart du match aller, mais c'était sans compter sur l'ailier nigérian rentré quatre minutes plus tôt.

Emery prive le Bayern d'une demi finale

Julian Nagelsmann, le coach du Bayern, se voyait déjà au tour suivant : "Nous avons été bons tactiquement, disciplinés. Nous avons exercé une bonne pression, bien défendu, pas concédé grand-chose. Et puis nous encaissons ce but à la fin... S'arrêter en quarts de finale n'est pas suffisant pour le Bayern, la demi-finale était notre objectif minimal". Objectif qui ne sera pas atteint cette saison du côté de Munich.

Le milieu offensif du Bayern Munich, Thomas Müller, ne digère toujours pas ce résultat : "Ça fait très mal d'encaisser un but malgré la performance que nous avons faite. Nous avons poussé, poussé, poussé. À aucun moment, nous n'avons été sous la menace d'un but adverse. Finir ce match sur un nul 1-1, c'est contre le cours du jeu". Face à l'équipe d'Unai Emery, Müller et les siens ne sont pas parvenus à creuser l'écart, et en payent désormais le prix fort, en se voyant refuser l'accès au dernier carré de la compétition.

facebooktwitterreddit