MERCATO : Un talent brésilien ciblé par l'OM se dirige vers Lille

Marcos Paulo devrait finalement snober l'Olympique de Marseille pour rejoindrele LOSC
Marcos Paulo devrait finalement snober l'Olympique de Marseille pour rejoindrele LOSC | Miguel Schincariol/Getty Images

Alors que l'Olympique de Marseille était très intéressé par son profil, Marcos Paulo est finalement bien parti pour s'engager sous les couleurs du LOSC.

"Je ne suis pas étonné qu'André Villas-Boas s'intéresse à Marcos Paulo, car il est vraiment l'un des jeunes les plus en vue. Il peut jouer dans l'axe et sur les côtés, avec de vraies qualités de dribbles et un joli potentiel dans la finition. Ce serait une très bonne pioche pour l'OM, même si Fluminense est très touché par la crise et ne le bradera pas."

Comme le reconnaissait récemment Dominique Baillif, spécialiste du football brésilien pour le site Sambafoot.com, au moment de l'évoquer dans Le Phocéen, Marcos Paulo est un candidat idéal pour l'Olympique de Marseille.

Ou plutôt, était. En effet, alors que la presse auriverde annonçait avec insistance que la jeune pépite de Fluminense était dans le viseur de l'écurie phocéenne (ainsi que celui des Gones), il semblerait que les deux Olympiques de l'Hexagone aient été doublés par le LOSC, invité de dernière minute dans la course à la signature de l'international portugais des -19 ans.

Paulo choisit le Nord au détriment du Sud

Et selon les informations partagées par Foot Mercato, la formation nordiste serait en très bonne voie pour s'offrir ses services.

À vrai dire, un accord aurait même été trouvé entre les différentes parties en présence, avec à la clé une transaction évaluée à hauteur de 15 millions d'euros hors bonus. Une somme relativement élevée pour son jeune âge, mais qui paraît dérisoire à côté de sa clause libératoire de 45 M€.

Toujours est-il que l'attaquant de 19 ans devrait faire du bien à l'attaque des Dogues, qui devrait perdre Loïc Rémy prochainement. Cette saison, il a inscrit 11 buts en 45 matches toutes compétitions confondues.

Toujours d'après nos confrères, ce dernier serait parti pour parapher un contrat de 4 ans, avec une éventuelle année supplémentaire en option. À Lille, il aura notamment la tâche délicate de remplacer Victor Osimhen, annoncé sur le départ.