Chelsea

Mercato : Lukaku déjà de retour à l'Inter ?

Luca Brouchier
Lukaku, de retour en Italie ?
Lukaku, de retour en Italie ? / Craig Mercer/MB Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Arrivé pour plus de 100 millions d'euros en provenance de l'Inter Milan, l'été dernier, Romelu Lukaku est tombé sous la disgrâce de Thomas Tuchel. Un retour en Italie n'est pas à exclure.


L'Inter Milan semble ouvert à l'idée d'un retour de Romelu Lukaku à San Siro, alors que les dirigeants nerazzurri semblaient auparavant moins enthousiastes à un tel mouvement.

Lukaku a inscrit un nombre impressionnant de 64 buts en deux saisons avec le club italien, les aidant à remporter le titre de Série A en 2020-21 et à s'offrir un transfert à Chelsea. Cependant, depuis ce changement, les choses ne se sont pas tout à fait déroulées comme prévu.

Des relations tendues avec Thomas Tuchel

Selon La Gazzetta dello Sport, les dirigeants de l'Inter sont favorables à un retour du géant belge, lui qui avait déjà rejoint le club depuis Manchester United en 2019. Plutôt qu'un transfert définitif, l'Inter envisage seulement un prêt.

L'international belge n'a trouvé le chemin des filets que cinq fois en Premier League, bien qu'il reste le meilleur buteur de Chelsea dans toutes les compétitions. Après une sortie publique maladroite, il n'est plus un choix automatique pour l'entraîneur Thomas Tuchel, et les discussions sur un départ cet été ont pris du poids.

Un manque de rythme en vue de la Coupe du monde

Il y a un élément secondaire à la situation de Lukaku, à savoir qu'un manque de temps de jeu avec Chelsea pourrait avoir un impact sur ses espoirs de mener la Belgique à la gloire. L'homme de 28 ans est le meilleur buteur de la Belgique, avec 68 buts, mais le sélectionneur Roberto Martinez est réticent à faire appel au joueur.

"Je ne vais pas juger ou évaluer l'état d'un joueur après l'été parce que ce n'est pas une situation normale", a déclaré Martinez. "Il reste encore sept mois avant la Coupe du monde." En attendant, la situation de Lukaku à Chelsea devient critique.

facebooktwitterreddit