Olympique de Marseille

Luis Henrique revient sur son adaptation compliquée et dévoile la vraie pépite de l'OM

Marian Le Lorec
Luis Henrique comme à s'adapter à la Ligue 1.
Luis Henrique comme à s'adapter à la Ligue 1. / Quality Sport Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Transféré de Botafogo à l'Olympique de Marseille alors qu'il n'avait que 18 ans l'été dernier, Luis Henrique (19 ans, 13 apparitions en L1 cette saison) a pris quelques mois pour s'adapter à son nouvel environnement.


Le Brésilien commence petit à petit à se faire un nom dans la citée phocéenne, il monte en puissance depuis la venue de Sampaoli. Dans un entretien accordé à La Provence, la jeune pépite auriverde s'est livrée sur plusieurs sujets depuis son arrivée sur la Canebière.

Il se sent mieux

Difficile pour un si jeune de joueur de débarquer dans un pays qu'il ne connait pas. Les débuts ont été difficiles pour Luis Henrique, qui se sent mieux notamment depuis l'arrivée de sa petite amie.

"Même si mes parents n'ont toujours pas eu l'occasion de venir, tout est beaucoup mieux depuis qu'elle est là. On peut discuter, échanger au quotidien."

L'ailier de formation se retrouve bien dans le système du nouvel entraineur marseillais. Villas-Boas voulait l'utiliser en tant qu'avant-centre, un poste qui ne correspondait pas à ses qualités.

La vraie pépite

"La véritable pépite de l’OM, c’est ‘Bouba. "

Luis Henrique

Avant de rejoindre l'OM, Luis Henrique connaissait quelques noms de l’effectif phocéen. Il a surtout été surpris par une autre pépite qu'il ignorait avant sa venue :

"Quand j’ai signé, je connaissais Dimitri Payet. Il est connu au Brésil. Je l’aime beaucoup, il est très tranquille aux entraînements et il a des capacités très élevées. Il y a Thauvin aussi, qui est très sympa avec moi, et Mandanda, l’idole. Et je connaissais Benedetto de Boca Juniors. Ah ! La véritable pépite de l’OM, c’est ‘Bouba’ (Kamara). Il a un potentiel incroyable et j’aime beaucoup ce qu’il fait."

Un discours qui va plaire aux supporters phocéens et au minot Kamara.

facebooktwitterreddit