LOSC : Gérard Lopez donne les raisons du faux départ de Luis Campos

Gerard Lopez, Marc Ingla, Luis Campos
Jean Catuffe/Getty Images

Coup de froid à Lille, ces dernières semaines, suite au départ annoncé de l'homme fort des Dogues : Luis Campos. Gérard Lopez apporte un peu de chaleur et assure que son conseiller est toujours autant impliqué dans le projet lillois.

Un petit coup de mou, un agacement perceptible, et un club qui sort enfin du silence : le LOSC a des choses à dire, et Gérard Lopez ne s'est pas privé pour exprimer son point de vue. Forcément victimes de la décision des instances françaises de mettre un terme au championnat de France, les Lillois ont manqué de peu la qualification à la prochaine Ligue des Champions aux dépens de Rennes. Gérard Lopez, le président du club, a fait une première sortie médiatique en marge d'une conférence de presse de la Première Ligue (syndicat des grands clubs français) où il regrette une décision hâtive des instances :

"Il est clair qu'on a été mis devant le fait accompli. Ce qui est beaucoup plus dérangeant pour moi, c'est que depuis que je suis dans le foot français, on dit qu'on essaie de rattraper notre retard, commercial et sportif, sur les autres, et là, on donne le bâton pour se faire battre à un moment stratégique. On est à la réception d'une décision gouvernementale qui va aujourd'hui nous ralentir encore plus par rapport aux autres championnats."

Gérard Lopez

Au-delà d'une qualification qui s'envole pour la prochaine Coupe aux grandes oreilles, le LOSC est passé tout proche de perdre l'un de ses hommes forts en interne : Luis Campos.

Gerard Lopez : "Luis a principalement la haine de la défaite"

Selon les dernières informations de RMC Sport en mai, Luis Campos était sur le point de quitter le club nordiste. Ce mardi, Gérard Lopez se veut rassurant et assure au journal l'Equipe qui s'agissait ni plus ni moins d'un mécontentement du principal concerné :

"Luis a principalement la haine de la défaite. C'est également mon cas. Je ne la supporte pas. Mais il est à un degré au-dessus. Je ne pensais pas que c'était possible. Le ras-le-bol de Luis est venu d'un sentiment d'injustice. Il était convaincu, comme les joueurs et le reste du club, que nous allions terminer sur le podium. Il s'est énormément investi dans le projet. Il a très mal vécu l'arrêt de la Ligue 1. Le fait de devoir accepter une décision parce qu'elle avait été prise à un niveau si élevé. Il a eu du mal à supporter que l'on s'emballe (pour arrêter). Cela s'est renforcé quand il a vu que les autres reprenaient. Il n'y a jamais eu de problème entre nous. Par exemple, Luis veut que nous soyons encore plus proches pour le mercato et que nous décidions ensemble de certaines choses. Aujourd'hui, il a une revanche sportive à prendre. Comme moi. Le LOSC aussi. On travaille sur la constitution de la prochaine saison."

Gerard Lopez

La collaboration entre les deux hommes semble être au beau fixe.