Ligue 1

Ligue 1 : Les ultras de Montpellier boycottent le stade contre le pass sanitaire

Jean Dubas
Les Ultras de Montpellier sont contre le pass sanitaire
Les Ultras de Montpellier sont contre le pass sanitaire / PASCAL GUYOT/Getty Images
facebooktwitterreddit

Deux groupes d'ultras du MHSC ont appelé à un boycott du stade pour la première journée de Ligue 1, protestant contre le pass sanitaire imposé à l'entrée de l'enceinte.


La reprise de la Ligue 1, c'est déjà le 8 août pour Montpellier. Et malgré le retour du public, les joueurs du MHSC pourraient bien démarrer sans leurs ultras pour les pousser lors de leur première rencontre de cette saison 2021-22.

En effet, les Armata Ultras 2002 et la Butte Paillade 1991, deux des principaux groupes de supporters de Montpellier, ont appelé à boycotter le stade, en désaccord avec l'imposition du pass sanitaire à l'entrée des enceintes de football en France.

"Dans notre ensemble, nous ne sommes ni "complotistes", ni conformistes, ni anti ou pro-vaccins, nous sommes des Français, des pères de famille, des fils des petits-fils de personnes potentiellement vulnérables. Au-dessus des considérations politiques et financières liées au Covid, nous refusons simplement la mise en place d’une dictature insidieuse, la dictature du "c’est pour votre bien", se sont justifiés les Armata Ultras 2002 dans un communiqué.

Le pass sanitaire obligatoire jusqu'à nouvel ordre

Néanmoins, le contrôle du pass sanitaire reste obligatoire jusqu'à de nouvelles consignes. Le statut vaccinal d'un individu sera contrôlé à l'entrée de toute enceinte réunissant plus de 50 personnes. Des mesures jugées "liberticides" par les ultras montpelliérains.

"Le Pass Sanitaire réunit à lui seul les différentes dérives que nous avons combattues au fil des années : restrictions à la liberté d'aller et venir, identification numérique, surveillance de masse. Nous tenons à être solidaires et à ne pas poser genou à terre, quitte à nous priver des lieux de convivialité que nous chérissons, à l’instar du Stade de la Mosson."

Les ultras ont également encouragé les autres "sympathisants" à les suivre dans leur boycott.

facebooktwitterreddit