Ligue 1 : Les 6 leçons à retenir de la première journée

FBL-FRA-LIGUE1-NICE-LENS
Amine Gouiri, l'homme de cette première journée de Ligue 1. | VALERY HACHE/Getty Images

Dans un certain anonymat, la Ligue 1 a repris ses droits, vendredi dernier, avec le triste match nul entre les Girondins de Bordeaux et le FC Nantes (0-0). Une introduction peu enthousiasmante, marquée également par le report d'OM-ASSE, et présageant une saison particulière.

1. La menace Covid-19

FBL-FRA-LIGUE1-NIMES-MARSEILLE
L'OM d'André Vilas-Boas recense quatre cas positifs au coronavirus. | PASCAL GUYOT/Getty Images

À l'image de l'OM, la reprise du football français n'est pas épargnée par la pandémie.

Cette semaine, le club olympien a recensé quatre cas positifs au Covid-19 : Jordan Amavi, Steve Mandanda, Maxime Lopez et Valentin Rongier. Selon L'Équipe, ce dimanche, un cinquième joueur, qui pourrait être Dimitri Payet, a également été diagnostiqué positif.

Logiquement, la Ligue a décidé de reporter le match entre l'OM et l'AS Saint-Etienne, initialement prévue vendredi, en ouverture du championnat.

2. Un certain désintérêt

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-NANTES
Un derby de l'Atlantique pour "mettre en haleine". | NICOLAS TUCAT/Getty Images

En parallèle de la finale de Ligue des Champions, où le PSG arbore fièrement l'étendard tricolore, il était difficile pour la Ligue 1 d'exister médiatiquement.

Ajoutez à cela un 0-0 pour démarrer (voir ci-dessous), un lancement compliqué de Téléfoot, le nouveau diffuseur du championnat de France sous l'égide Médiapro, et des stades sonnant creux, vous obtenez une mayonnaise qui n'a absolument pas pris.

3. Une purge pour démarrer

Rapidement réduits à 10 suite au carton rouge du jeune Mehdi Zerkane (19'), les Girondins se sont contentés de neutraliser des Nantais inexplicablement inoffensifs (0-0).

Au total, 11 frappes pour seulement deux cadrés durant ces 90 minutes bien fades.

4. Des recrues en évidence

FBL-FRA-LIGUE1-NIMES-BREST
Le parfait envol de Birger Meling tant figurativement que métaphoriquement. | SYLVAIN THOMAS/Getty Images

Qui dit nouvelle saison, dit nouveaux visages. Principales attractions des premières journées, les recrues ont été scrutées de près, ce week-end. Si la recrue phare du LOSC, Jonathan David, a été très discret face au Stade Rennais, samedi (1-1), d'autres nouveaux venus se sont mis en évidence.

On pense principalement au latéral norvégien de Nîmes Birger Meling, impressionnant dans son couloir gauche face au Stade Brestois. Passeur décisif pour l'ouverture du score, l'ancien de Rosenborg a ensuite ouvert son compteur but d'une belle frappe en lucarne.

Du côté du promu lorientais, le très attendu Adrian Grbic n'a pas eu énormément d'impact sur le jeu des Merlus, mais a participé à leur victoire (3-1) en inscrivant un pénalty décisif à l'heure de jeu. Plus tôt ce dimanche, Monaco peut remercier son nouveau défenseur Axel Disasi, buteur face à son ancien club, le Stade de Reims (2-2).

Dans le duel des clubs au mercato le plus séduisant, les Sang et Or ont vu Gaël Kakuta ouvrir le score sur penalty face à Nice (11'), avant de se faire éteindre par le show Amine Gouiri...

5. Amine Gouiri en feu

Vendu pour "seulement" sept millions d'euros à Nice cet été, l'OL doit amèrement regretter cette vente en voyant la prestation de leur ancien protégé, ce dimanche.

Auteur d'un doublé, dont une merveille de frappe en lucarne pour égaliser (23'), l'international Espoirs a illuminé cette première journée de son talent. Une parfaite entrée en matière qui a permis aux Aiglons de prendre le dessus sur de séduisants Lensois (2-1).

6. Nîmes premier leader

Faciles vainqueurs du Stade Brestois (4-0), ce dimanche, les Nîmois ont fait preuve d'une incroyable efficacité. Souvent décriés pour leur effectif vieillissant, les Crocos ont ouvert le score grâce à Kevin Denkey, 19 ans, parfaitement servi par le talentueux Birger Meling (voir plus haut), auteur du deuxième but.

Le Togolais formé au club s'est de nouveau montré décisif, en délivrant une passe décisive à Romain Philippoteaux pour le 3-0.

Très efficace et solide défensivement, le 18ème de Ligue 1 la saison passée a parfaitement lancé son opération maintien, face à un concurrent direct.

Les résultats du week-end :

  • Bordeaux - Angers : 0-0
  • OM - AS Saint-Etienne : reporté au 17 septembre
  • Dijon - Angers : 0-1
  • Lille - Stade Rennais : 1-1
  • Monaco - Reims : 2-2
  • Nîmes - Stade Brestois : 4-0
  • Lorient - Strasbourg : 3-1
  • Nice - Lens : 2-1