Les joueurs étrangers autorisés à quitter temporairement leurs clubs en Russie et en Ukraine

Erwan Gendry
Plusieurs joueurs du Shakhtar Donetsk pourraient quitter le club ukrainien.
Plusieurs joueurs du Shakhtar Donetsk pourraient quitter le club ukrainien. / GENYA SAVILOV/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ce lundi, la FIFA a autorisé les joueurs étrangers à quitter temporairement les clubs russes et ukrainiens. Il faut s'attendre à des mouvements dans les équipes européennes dans les prochains jours.


Avec la gravité du conflit entre l'Ukraine et la Russie, la FIFA a décidé d'agir. Ce lundi, l'instance mondiale de football a autorisé les joueurs et entraîneurs étrangers à quitter temporairement les clubs des championnats russes et ukrainiens pour signer dans de nouvelles équipes.

Selon The Athletic, la fédération polonaise de football avait demandé, la semaine dernière, à la FIFA de rouvrir les fenêtres de transfert pour les joueurs ukrainiens et russes , afin qu'ils puissent échapper au conflit. La FIFPro, le plus grand syndicat de joueurs du football mondial, avait également fait la même demande.

Départ possible jusqu'au 7 avril

Dans un communiqué, la FIFA précise que "les joueurs et les entraîneurs seront considérés comme 'hors contrat' jusqu'au 30 juin 2022 et seront donc libres de signer un contrat avec un autre club sans encourir de conséquences d'aucune sorte".

Les acteurs du foot doivent s'inscrire auprès de tout nouveau club au plus tard le 7 avril. Les clubs ont le droit d'enregistrer un maximum de deux nouveaux joueurs en utilisant cette exception. Toujours d'après le média britannique, plusieurs joueurs ont déjà quitté des clubs russes depuis l'invasion, dont l'international Ukrainien Yaroslav Rakitskyi et le Brésilien David Neres.

facebooktwitterreddit