Ligue 1

Les excuses de Sylvain Armand après son craquage à Nantes

Thomas Clerbout
Sylvain Armand, à gauche d'Olivier Létang, s'est récemment illustré à l'occasion des matchs du LOSC |
Sylvain Armand, à gauche d'Olivier Létang, s'est récemment illustré à l'occasion des matchs du LOSC | / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

On ne peut pas dire que Sylvain Armand sache faire preuve de retenue lorsqu'il est en tribunes. Le coordinateur du LOSC a eu un nouveau coup de sang lors de la défaite face à Nantes (0-1) il y a quelques jours. Descendu sur le terrain pour contester l'expulsion de Timothy Weah, l'ancien parisien a pris du recul et s'excuse désormais.


Sylvain Armand a fait beaucoup de bruit ces derniers temps. Mais l'essentiel, c'est qu'il le regrette. Il a été impliqué dans deux incidents en cours de matchs, le 18 février lors d'une friction avec Frédéric Antonetti, entraîneur de Metz, alors que les deux équipes faisaient match nul. Puis, le 19 mars dernier, quand il est descendu au bord du terrain de son ancien club, Nantes, pour protester contre l’expulsion de Timothy Weah.

Une sanction qui pourrait être aggravée

Quelques jours plus tard, il regrette davantage son coup de sang, comme il l'explique dans L’Equipe : "Je n'ai pas à réagir comme ça, ce n'est pas ma personnalité, ajoute-t-il. Je ne suis ni violent ni méchant, ce n'est pas l'image que j'ai voulu donner dans ma carrière pendant vingt ans."

Le coordinateur avoue que "la pression est différente en tribune" et promet de se faire plus rare. Il avait déjà fait l'objet d’une suspension de quatre matches, dont deux par révocation de sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles après Lille-Metz. Une sanction qui pourrait être aggravée après les faits survenus à Nantes.

facebooktwitterreddit