Le TOP 10 des révélations de Serie A cette saison

Theo Hernandez, Jérémy Boga et Sandro Tonali.
Theo Hernandez, Jérémy Boga et Sandro Tonali. | Getty Images

À l'heure où l'édition 2019-2020 de la Serie A est sur le point de rendre un dernier verdict, 90min vous propose de retrouver ces dix joueurs qui ont crevé l'écran de l'autre côté des Alpes.

10. Nicolo Zaniolo (AS Rome)

Nicolo Zaniolo
Nicolo Zaniolo est l'un des plus grands espoirs de l'AS Roma | Jonathan Moscrop/Getty Images

Auteur d'une saison légèrement tronquée par une grave blessure en janvier, Nicolo Zaniolo a malgré tout bénéficié d'une belle vitrine cette saison en s'affirmant comme l'un des plus grands espoirs de l'AS Roma.

Capable d'évoluer à tous les postes offensifs, l'international italien (2 buts en 5 sélections) a de belles années devant lui. L'inter Milan peut s'en mordre les doigts après avoir cédé le joueur au club de la Louve en 2018.

9. Dusan Vlahovic (Fiorentina)

Dusan Vlahovic
Dusan Vlahovic a su tirer son épingle du jeu à la Fiorentina | Gabriele Maltinti/Getty Images

À la Fiorentina, difficile de sortir un joueur du lot tant les Florentins ont piétiné cette saison.

Pour autant, l'avant-centre serbe de 20 ans est l'une des rares satisfactions, à l'exception de Franck Ribéry, à avoir réussi à tirer son épingle du jeu.

Passé par le Partizan Belgrade, Dusan Vlahovic a profité des absences du Français (blessé et suspendu), de Pedro (reprêté au Brésil) et enfin de Kevin-Prince Boateng (prêt au Besiktas) pour révéler toute l'étendue de son talent. Un départ n'est pas à exclure cet été.

8. Jérémie Boga (Sassuolo)

Jérémie Boga
Jérémie Boga est pisté par plusieurs clubs européens cet été | Claudio Villa./Getty Images

Pisté par plusieurs clubs européens, à l'image de la Juventus ou encore de l'Olympique de Marseille passé un temps, Jérémie Boga ne devrait pas s'éterniser à Sassuolo après une saison de haute volée.

Auteur de 11 buts en 34 matchs de Serie A, le Franco-Ivoirien a impressionné de part sa faculté à éliminer son vis-à-vis mais également par sa capacité à se montrer efficace face au gardien adverse.

Doté d'une belle panoplie dans le secteur offensif, le natif marseillais est un joueur complet qui confirme ses belles dispositions à pouvoir répondre aux différentes responsabilités qui lui sont confiées. Son prix est estimé à 25 millions d'euros.

7. Marash Kumbulla (Hellas Vérone)

Marash Kumbulla est le pilier défensif de cette formation de l'Hellas Vérone
Marash Kumbulla est le pilier défensif de cette formation de l'Hellas Vérone | Jonathan Moscrop/Getty Images

Sixième meilleure défense de Serie A, quatrième avant le restart du football italien, l'Hellas Vérone ne laisse pas insensible ses adversaires qui reconnaissent volontiers une solidité défensive admirative.

Pilier de cette charnière centrale, le tout jeune international albanais (20 ans) est un pur produit du centre de formation de Vérone, où il a effectué toutes ses classes jusqu'à ses grands débuts en professionnel le 12 août 2018, en marge d'une rencontre de Coupe d'Italie contre Calcio Catane.

Les dirigeants auront toutes les difficultés du monde à conserver l'un de leurs plus précieux éléments.

6. Gaetano Castrovilli (Fiorentina)

Gaetano Castrovilli
Gaetano Castrovilli a pris une nouvelle dimension sportive cette saison | Gabriele Maltinti/Getty Images

Le coup de poker est sur le point de se transformer en quinte flush pour la Fiorentina, qui a déboursé la modique somme d'un million d'euros pour recruter Gaetano Castrovilli à l'AS Bari.

Découvert en Serie B, l'international italien (1 sélection) doit, à cette période (2017), encore prendre son mal en patience malgré une signature au sein de l'élite du football italien.

Prêté pendant deux saisons à l'US Cremonese, toujours en Serie B, ce milieu de terrain de formation a fait un retour triomphant l'été dernier à la Fio. Aujourd'hui, le joueur est estimé à 20 millions d'euros par le site Transfermarkt.

5. Luca Pellegrini (Cagliari)

Luca Pellegrini
Luca Pellegrini ou la perle sarde | Emilio Andreoli/Getty Images

La Serie A n'a d'yeux que pour cette petite pépite sarde, révélée sous les couleurs de Cagliari cette saison.

Formé à la Roma entre 2011 et 2018, Luca Pellegrini fait ses grands débuts en professionnel, en marge de la saison 2018-2019, avec le club de la Louve avant d'être prêté lors de la deuxième partie de la saison à Cagliari.

Transféré finalement à la Juventus à l'été 2019 dans le cadre d'une transaction estimée à 22 millions d'euros (Leonardo Spinazzola a fait le chemin inverse), l'international Espoirs italien a crevé l'écran lors de cet exercice au point d'envisager un retour à Turin à l'intersaison.

4. Dejan Kulusevski (Parme)

Dejan Kulusevski
Parma Calcio v Atalanta BC - Serie A | DeFodi Images/Getty Images

l'Atalanta a probablement réalisé le plus gros hold-up du siècle en s'attachant les services de Dejan Kulusevski pour une petite liasse de billets (100.000 euros).

Barré par la concurrence à Bergame en raison de la présence de Papu Gomez, Josip Ilicic, Duvan Zapata ou encore Luis Muriel, l'international suédois, d'origine macédonienne, a été prêté cette saison à Parme où il a littéralement explosé.

Doté d'un pied gauche surpuissant, il a également su profiter des absences de Gervinho, de Cornelius et de Karamoh pour prendre l'ascendant dans le secteur offensif.

La Juventus a déjà flairé le bon coup en le recrutant, l'hiver dernier, pour 35 M€. Il rejoindra les Bianconeri cette saison.

3. Alessandro Bastoni (Inter Milan)

Alessandro Bastoni
Alessandro Bastoni est l'une des grandes surprises de cet effectif intériste | Marco Luzzani/Getty Images

Formé à l'Atalanta entre 2006 et 2016, Alessandro Bastoni parfait son apprentissage avec les U17 avant d'être intégré à l'équipe réserve.

Régulièrement titularisé, il découvre la Serie A le 22 janvier 2017 lors d'une rencontre face à la Sampdoria. Rapidement, les Intéristes le signe avant de le prêter dans la foulée chez les Bergamasques.

Loin d'être utilisé, il est de nouveau prêté à Parme où il prend une nouvelle dimension sportive. L'Inter ne manque pas alors de faire appel à ses services à l'été 2019. La suite ? Une explosion sensationnelle au plus haut niveau qui lui permet de s'offrir une place de premier choix sous les ordres d'Antonio Conte.

2. Sandro Tonali (Brescia)

Sandro Tonali
Sandro Tonali ne devrait pas s'éterniser à Brescia qui est relégué en Serie B | MB Media/Getty Images

Convoité par les plus grandes écuries européennes à l'image du Paris Saint-Germain, Sandro Tonali ne devrait pas s'éterniser à Brescia, qui évoluera la saison prochaine en Serie B.

Polyvalent et doté d'un énorme potentiel, le milieu de terrain italien est attendu à Milan où il devrait parapher un contrat longue durée avec l'Inter. Et au vu de sa saison, c'est amplement mérité pour celui qui représente, à l'heure actuelle, l'avenir du football italien (trois sélections avec la Squadra).

1. Theo Hernandez (Milan AC)

Theo Hernandez
Theo Hernandez est tout simplement monstrueux cette saison à Milan. | Emilio Andreoli/Getty Images

Un Hernandez peut en cacher un autre.

Loin de connaître la même influence médiatique lors de son passage en Liga sous les couleurs du Deportivo Alavés, Theo Hernandez a pris le contre-pied en s'engageant en faveur de Milan malgré un projet sportif légèrement bancal.

Auteur d'un exercice tout bonnement sensationnel, le Français allie combativité, puissance et précision. Le latéral gauche pourrait d'ailleurs être prochainement convoqué en Équipe de France où il devance sportivement un autre expert à ce poste : Lucas Hernandez.