Stade Rennais FC

Le Stade Rennais en colère après le report du match contre Tottenham

Olivier Halloua
Bruno Génesio et le Stade Rennais ont voyagé à Londres pour rien.
Bruno Génesio et le Stade Rennais ont voyagé à Londres pour rien. / JEAN-FRANCOIS MONIER/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Stade Rennais accuse Tottenham de manque de "fair-play". La décision de reporter la rencontre de Conférence League ne passe pas chez l'écurie bretonne étant déjà arrivée à Londres mercredi, dans l'après-midi.


Le Stade Rennais fulmine. Sa rencontre contre Tottenham a été reportée à une date ultérieure. Les Spurs ont invoqué comme motif un effectif décimé par les contaminations au COVID. L'UEFA a confirmé aujourd'hui le report de la rencontre. Or, le communiqué des Rouge et Noir accuse le club londonien de manque de fair-play.

Rennes prévenu sur le tard

La direction rennaise n'a reçu des informations sur le sujet qu'après l'atterrissage de son équipe. "La représentante de Tottenham n’a pas voulu annoncer le nombre de ses joueurs touchés par la Covid, alors que la règle stipule qu’un match doit être joué tant que l’équipe dispose de 13 joueurs de champs et d’un gardien. Face à ce fog londonien le SRFC se réserve le droit de saisir l’UEFA. Ce manque de fair-play est d’autant plus flagrant que Tottenham avait confirmé par mail la tenue du match en début d’après midi avant de prévenir les Rennais de son intention de ne pas jouer juste après de leur atterrissage à London City", peut-on lire sur le site du SRFC.

Pour l'heure, ni Antonio Conte ni aucun membre de la formation londonienne n'a pris la parole à la suite de la publication de ce communiqué. Si Rennes a déjà assuré sa première place du groupe, Tottenham devait l'emporter pour terminer deuxième. Plusieurs absences de marque auraient pu être préjudiciables au tacticien italien.

facebooktwitterreddit