Super League

Le patron de Canal + partiellement séduit par la Super League

Tibor Turpin
Jun 10, 2021, 3:28 PM GMT+2
Maxime Saada, président de Canal+, juge la Super League "pas mal".
Maxime Saada, président de Canal+, juge la Super League "pas mal". / Pool/Getty Images
facebooktwitterreddit

Maxime Saada, président du groupe Canal+, est intervenu ce mercredi dans l'After Foot sur RMC. Il est notamment revenu sur le projet de la Super League. Il estime qu'en tant que "diffuseur", l'idée d'une ligue fermée réunissant les plus gros clubs d'Europe était un projet intéressant.

Malheureusement (ou pas), le projet de Super League n'a pas abouti. Dans le cas contraire, Canal+ aurait pu se positionner pour diffuser les matchs. C'est ce qu'a confié ce mercredi soir, dans l'After Foot, Maxime Saada, le président de Canal+. Il a exprimé qu'il trouvait "pas mal" le projet.

"Honnêtement, c'est pas mal. Ce n'est pas du tout correct politiquement ce que je dis, mais c'est franchement pas mal", a-t-il déclaré sur RMC.

Pour une réforme de la Ligue des champions

Ce qui a fait défaut à la Super League selon lui, c'est sa communication "catastrophique" et le refus des supporters d'adhérer à cette compétition. "On ne peut pas faire du foot sans les fans. Si les fans ne sont pas à bord, c'est impossible. Ça coupe tout de suite le projet", a estimé Maxime Saada.

Le dirigeant de la chaîne cryptée, a poursuivi en estimant que l'actuelle Ligue des champions avait besoin d'un renouveau, "Il y a du travail sur la Ligue des champions", a-t-il affirmé. Bien que Canal+ possède une partie des droits TV de la C1 pour la période 2021-2024, ça n'empêche pas son président de penser que des réformes doivent être orchestrées.

"Cette menace de la Super League va provoquer des réactions et des réflexions sur la Ligue des champions", a-t-il déclaré. C'est un sujet qu'on a abordé avec Nasser Al-Khelaïfi (président du PSG et de l'ECA), qui joue un rôle important.

facebooktwitterreddit