Olympique de Marseille

Le message fort de Pape Gueye après sa supension par la FIFA

Emilien Schoenher
Pape Gueye s'est exprimé au sujet des sanctions prononcées par la FIFA à son encontre.
Pape Gueye s'est exprimé au sujet des sanctions prononcées par la FIFA à son encontre. / CHARLY TRIBALLEAU/GettyImages
facebooktwitterreddit

En conférence de presse avant le match face à Qarabg en barrage de Ligue Europa Conférence (jeudi, 21h00), Pape Gueye a évoqué sa situation personnelle. Le milieu de terrain, suspendu par la FIFA, dit se sentir fort mentalement.


Pape Gueye a été suspendu par la FIFA en janvier dernier alors que le Sénégalais était à la CAN avec son pays. Une suspension faisant suite à l'affaire entre Watford et l'OM sur sa signature dans le sud de la France en 2020. Le joueur avait signé un pré-contrat avec les Hornets mais s'était finalement ravisé pour s'engager avec l'Olympique de Marseille. Une volte-face que n'a pas du tout apprécié le club anglais qui avait décidé de porter plainte.

Un an et demi plus tard, la FIFA rend son verdict, Pape Gueye est suspendu de toutes compétitions officielles. L'OM a fait appel de cette décision et le Tribunal arbitral du sport a temporairement annulé la sanction du milieu de terrain en attendant la fin de la procédure.

« Je suis très fort mentalement »

Pour le moment, le joueur de 23 ans peut à nouveau jouer mais il pourrait à nouveau être suspendu dans quelques mois si l'appel de l'OM est rejeté. En conférence de presse ce mercredi avant le match face à Qarabag en Ligue Europa Conférence, le Sénégalais s'est exprimé sur cette situation difficile à gérer. « Je ne vais pas trop en parler. Je suis bien entouré, je suis très fort mentalement, ça ne m'a pas trop déstabilisé. Je suis concentré », a affirmé l'ancien havrais.

Si l'appel vient à être rejeté, ce serait un véritable coup dur pour l'OM qui perdrait Gueye pour de longs mois. Ce serait aussi synonyme d'interdiction de recruter pendant deux mercatos pour le club phocéen qui a été également condamné dans cette affaire.

facebooktwitterreddit