Olympique de Marseille

Le clan Milik dément les envies de départ de l'attaquant polonais

Erwan Gendry
Arkadiusz Milik est frustré par son temps de jeu à l'OM.
Arkadiusz Milik est frustré par son temps de jeu à l'OM. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

En désaccord avec le management de Jorge Sampaoli, Arkadiusz Milik ne performe pas à l'OM. Alors que RMC Sport évoquait les potentielles envies de départ du Polonais, le clan de l'attaquant a démenti les informations.


La situation d'Arkadiusz Milik est de plus en plus délicate avec Jorge Sampaoli. Laissé sur le banc en Conference League lors du succès à Qarabag , le Polonais s'est ensuite contenté d'une douzaine de minutes contre Troyes en L1. Titulaire ce dimanche lors du choc perdu contre Monaco, l'ancien napolitain a regretté de ne pas enchaîner les matchs autant qu'il le voudrait avec l'OM pour "être meilleur".

"On change souvent de système: on a joué en 4-3-3, là en 4-4-2. Sur les deux derniers matchs, je n’ai pas joué, or pour moi, le rythme, c’est très important. Je me sens mieux quand je joue tous les trois jours. Il me manque du temps de jeu pour être meilleur. Mais à la fin, c’est le coach qui décide, et je respecte ses choix", a déclaré l'attaquant marseillais au micro d'Amazon Prime Vidéo à la fin de la rencontre.

Des rumeurs de départ démenties

Au lendemain de cette nouvelle déconvenue et de cette sortie médiatique du Polonais, RMC Sport a avancé que le numéro neuf de l'OM aurait des envies de départ si le technicien argentin venait lui à rester la saison prochaine.

Des informations rapidement démenties par l'entourage du joueur. "A aucun moment Milik n’a dit qu’il voulait quitter l’OM en juin à cause de désaccords avec Jorge Sampaoli. Arek respecte son entraîneur et ses décisions'", affirme l'un des représentants du joueur. Ce dernier insiste un peu plus loin que son client est "concentré sur sa saison et veut tout faire pour que l’OM soit en Ligue des champions la saison prochaine". Le cas Milik sera a surveillé durant les prochaines semaines.

facebooktwitterreddit