Ligue 1

La répartition possible des droits de la CVC

Quentin Gesp
Le Paris Saint-Germain est l'un des acteurs les plus importants dans cette répartition.
Le Paris Saint-Germain est l'un des acteurs les plus importants dans cette répartition. / VALERY HACHE/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Ligue de Football Professionnel doit négocier un accord avec les clubs de Ligue 1 pour la répartition du montant apporté par la création de la société commerciale.


Il faut sauver le football français après le fiasco Mediapro. Un an après le départ du diffuseur qui avait promis un milliard d'euros au football français, la Ligue de Football Professionnel a trouvé un moyen de retomber sur ses pattes.

La création d'une société commerciale avec l'apport important d'un fonds d'investissements, CVC, va permettre aux clubs de récupérer une somme inespérée, comblant en grandes parties les manques à gagner engendrés par le départ de Mediapro.

CVC, qui s'est également positionné en Espagne, détiendrait alors 13% de cette société commerciale, apportant 1,5 milliards d'euros au football professionnel français. Une manne importante, qui serait redistribuée au prorata des apports de chaque club de Ligue 1.

Le PSG prêt à faire un effort, les petits clubs avancés

Dès lors, le PSG espérait obtenir 30% de cette somme (450 millions d'euros). Un pourcentage bien trop important selon certains clubs européens, comme l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais, comme le rapporte ce mercredi le quotidien L'Equipe.

Depuis, la LFP aurait remué ciel et terre pour trouver un terrain d'entente avec le PSG, qui toucherait un pourcentage autour des 20% de la somme totale. Autre point évoqué, les clubs aux budgets plus modestes pourraient toucher la somme qui leur serait allouée en une seule fois, plutôt qu'en trois ans comme cela aurait dû être le cas initialement. La table ronde au cours de laquelle des décisions pourraient être prise débutera ce jeudi.

facebooktwitterreddit