Serie A

La raison improbable pour laquelle Parme a été condamné à verser une amende lors du transfert de Buffon

Thomas Clerbout
Gianluigi Buffon au milieu d'une affaire entre Parme et la Warner.
Gianluigi Buffon au milieu d'une affaire entre Parme et la Warner. / Maurizio Lagana/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le club italien de Parme se retrouve au milieu d'une affaire d'utilisation illégale des droits de propriété intellectuelle, après avoir utilisé le logo de Superman, lors de l'annonce du retour de Gianluigi Buffon au club. Le club de Serie B se retrouve donc contraint de verser une somme d'argent à la société de production Warner.


Le club de Parme voulait marquer le coup pour annoncer le retour de Gianluigi Buffon au club l'été dernier. Selon la Gazzetta dello Sport , les 50 secondes du clip vidéo promotionnel vont coûter la somme de 15.000€ au club italien. Somme directement versée à la société de production Warner.

Présenté comme un super-héros, Gianluigi Buffon portait le costume de Superman dans les visuels pour annoncer son retour. Seulement voilà, il n'a pas traversé l'idée du club de demander l'autorisation à Warner pour utiliser sa propriété.

Buffon au milieu de cette histoire

La somme de 15.000€ à verser peut être perçue comme une façon d'éviter un procès qui serait encore plus coûteux. Parme et Warner ont donc trouver un accord pour régler cette affaire d'utilisation illégale des droits de propriété intellectuelle.

Le capitaine parmesan ne s'attendait sûrement pas à se retrouver dans cette situation, lui qui tente de porter ses coéquipiers en Serie B. L'équipe pointe à la 13e place du classement au bout de 35 journées, et ne risque pas de revoir la Serie A la saison prochaine.

facebooktwitterreddit