La déclaration polémique de Noël Le Graet sur le racisme dans le football

Après avoir minimisé le racisme dans le football, Noël Le Graët est dans la tourmente
Après avoir minimisé le racisme dans le football, Noël Le Graët est dans la tourmente | Elsa/Getty Images

Invité à réagir sur les accusations de racisme émises par Neymar contre Alvaro Gonzalez, Noël Le Graët a largement minimisé le phénomène du racisme dans le football. Des déclarations qui ne passent pas.

"Le racisme n'existe pas ou peu dans le football" estime le président de la Fédération Française de Football. Visiblement, Noël Le Graët n'a pas eu vent de l'affaire Moussa Marega, ni des attaques subies par Mario Balotelli, qui cristallise le problème récurrent du racisme dans le football italien, ni même de l'affaire des cris racistes lors de Dijon-Amiens ou des nombreuses banderoles racistes qui viennent se glisser dans les tribunes.

"Quand un black marque un but, tout le stade est debout"

Noël Le Graët

La liste est trop longue et le racisme pollue encore ce sport. Quand l'UEFA multiplie les campagnes pour combattre ce phénomène, le directeur de notre fédération le minimise. Interrogé sur l'affaire Neymar - Alvaro Gonzalez, Noël Le Graët estime que "sur un match, il peut y avoir des écarts. Mais on est à moins de 1% de difficulté aujourd’hui. Quand un black marque un but, tout le stade est debout”.

Des propos qui ont généré une certaine indignation, notamment sur twitter. Pour rappel, le président de la FFF avait déjà été au coeur de la tourmente lorsqu'il avait déclarait que "les banderoles homophobes ne justifient pas l'interruption d'un match".