Chelsea

La criminalité à l'origine de la fortune de Roman Abramovitch ?

Baptiste Marin
Le propriétaire russe des Blues a récemment mis le club en vente.
Le propriétaire russe des Blues a récemment mis le club en vente. / Marc Atkins/GettyImages
facebooktwitterreddit

Visé par des sanctions du gouvernement britannique, Roman Abramovitch est encore dans la tourmente. L'origine de la fortune de l'actuel propriétaire de Chelsea serait liée à des actes de corruption d'après des informations révélées par la BBC.


La semaine passée, Roman Abramovitch a été la cible de lourdes sanctions de la part du gouvernement britannique en raison de ses relations ambigües avec Vladimir Poutine, qui a déclenché une guerre avec l'Ukraine. Une enquête réalisée par la BBC révèle que la fortune de l'oligarque russe serait liée à des actes de corruption.

L'enquête du média anglais fait notamment état de l'achat d'une compagnie pétrolière auprès du gouvernement russe lors d'une vente aux enchères truquée dans les années 1990. Mais aussi d'un braquage d'un train rempli d'essence, de l'achat d'une compagnie pétrolière grâce à des enchères truquées et de l'enlèvement à Moscou d'un concurrent chinois au rachat d'une autre compagnie pétrolière au début des années 2000. Des accusations plutôt lourdes pour le propriétaire de Chelsea, qui cherche à vendre le club depuis plusieurs jours.

Aperçu en Turquie

Ses avocats ont tenu à démentir ces informations. Le milliardaire russe a d'ailleurs été photographié lundi à l'aéroport de Tel Aviv avant un possible voyage vers la Turquie pour placer son yacht en-dehors de la zone où les sanctions européennes pourraient s'appliquer.

Après le gouvernement britannique, l'Union Européenne a placé Abramovich sur liste noire. Le propriétaire des Blues pourrait être dans les prochaines heures interdit de séjour dans l'UE et être saisi de ses biens. Une situation évidemment difficile à gérer pour Chelsea qui défie, ce mercredi, Lille en Ligue des champions.

facebooktwitterreddit