Olympique de Marseille

L'OM réfute la thèse d'un acte isolé lors des incidents de l'Olympico contre l'OL

Olivier Halloua
Pablo Longoria
Pablo Longoria / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Images à l'appui, l'Olympique de Marseille réfute l'argument de l'acte isolé avancé par l'Olympique Lyonnais lors de l'Olympico. La vidéo montre bien, d'après les Marseillais, de nombreux jets de projectiles et même une autre bouteille arrivée près de Dimitri Payet.


La guerre d'influence se conclue aujourd'hui. L'Olympique de Marseille abat sa dernière carte dans la bataille de l'Olympico. RMC Sport affirme que l'OM a envoyé plusieurs documents vidéo permettant de démonter l'argument du cas isolé. L'Olympique Lyonnais avance depuis plusieurs jours que cette bouteille reçue par Dimitri Payet n'est qu'un acte d'un seul individu.

Réponse dans la journée

Or, de nombreuses images obtenues par les Phocéens montrent l'inverse. Selon RMC, plusieurs images montrent que d'autres projectiles ont été lancés ce soir-là. Pire, l'un d'entre eux est arrivé à quelques centimètres de Payet, au point de corner. En tout, Marseille dénombrerait huit objets envoyés depuis les tribunes du Groupama Stadium. D'autres éléments sonores semblent attester d'une ambiance malsaine au stade ce soir-là.

Pour rappel, l'OL-OM n'a jamais pu reprendre après la cinquième minute. Ruddy Buquet, l'arbitre de la rencontre, avait décidé que le contexte ne permettait pas de poursuivre la partie. Aujourd'hui, la commission de discipline donnera son verdict quant au destin du match et les décisions liées à ces débordements. Pour rappel, Lyon a reçu le Stade de Reims dans un huis-clos total comme première sanction.

facebooktwitterreddit