Ligue 1

L'énorme annonce de la LFP sur le streaming illégal

Baptiste Marin
La LFP a obtenu le blocage des services IPTV.
La LFP a obtenu le blocage des services IPTV. / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le tribunal judiciaire de Paris a décidé le 17 mars dernier le blocage par les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) des services IPTV pirates. Une décision dont s'est félicitée mercredi la Ligue de Football Professionnel dans un communiqué.


La Ligue de Football Professionnel s'est réjouie mercredi de la décision du tribunal judiciaire de Paris. Le 17 mars, la justice avait ordonné le blocage des services IPTV pirates par les fournisseurs d'accès à Internet (FAI). Une décision encourageante pour la LFP qui se bat contre le streaming illégal depuis plusieurs années.

Les utilisateurs de ce système ont accès aux chaînes du monde entier et pouvaient alors diffuser des rencontres de football en streaming. Un système dénoncé par les diffuseurs officiels des compétitions, privés d'une partie de leur audience. Conséquence pour les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, une baisse des revenus sur les droits TV.

"Offrir une protection efficace"

"La juridiction a également ordonné le blocage des sites de streaming diffusant sans autorisation les championnats de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT", précise la LFP dans son communiqué. "Il était urgent d'offrir une protection efficace des compétions de football professionnels", s'est réjoui la Ligue. Reste à savoir si la protection mise en place sera adéquate face aux innombrables liens autour du football.

facebooktwitterreddit