CAN 2021

L'arbitre victime d'une insolation lors du match de la CAN entre la Tunisie et le Mali ?

Olivier Halloua
Janny Sikazwe aurait été victime d'une insolation.
Janny Sikazwe aurait été victime d'une insolation. / James Williamson - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le patron africain des arbitres aurait signalé à la télévision africaine que Janny Sikazwe a été victime d'une insolation lors de la rencontre entre la Tunisie et le Mali. Ce problème pourrait en partie expliquer sa perte de concentration.


Comment peut-on à ce point se tromper dans ses démarches ? Janny Sikazwe devient la risée des réseaux sociaux depuis son arbitrage catastrophique lors de Tunisie - Mali (0-1). Après ces terribles incidents, le patron des arbitres de la Confédération Africaine de Football (CAF), Essam Abdel-Fatah, aurait expliqué la maladresse à la presse africaine. L'officiel aurait été victime d'une insolation durant la rencontre.

Une perte de concentration

La chaleur tapante serait à l'origine de cette perte de concentration. D'où ses errances répétées Après le match, Sikazwe a rejoint l'hôpital le plus proche pour des examens, affirme la presse locale. C'est d'ailleurs pourquoi ce choc de la CAN 2022 n'a pas repris avec lui au sifflet. Son suppléant a pris le relai lors de la troisième tentative de reprise.

En effet, l'officiel fautif a sifflé deux fois la fin de cet affrontement : à la 85ème minute avant de se raviser et de la signaler une bonne fois à la 89ème minute. Ensuite, les instances ont demandé aux deux équipes de revenir jouer les trois dernières minutes de temps additionnel une demi-heure après. Evidemment, les Tunisiens, lésés, ne sont jamais revenus. Les coéquipiers de Wahbi Khazri (AS Saint-Etienne) fustigent ces décisions et haranguent de rejouer l'entièreté du match.

facebooktwitterreddit