Klopp s'exprime sur l'invasion russe en Ukraine et charge Poutine

Olivier Halloua
Jürgen Klopp se paye Vladimir Poutine et la guerre.
Jürgen Klopp se paye Vladimir Poutine et la guerre. / James Gill - Danehouse/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après le sacre de Liverpool en finale de League Cup face à Chelsea (0-0P), Jürgen Klopp a pris ouvertement position contre Vladimir Poutine. Le tacticien des Reds a chargé avec virulence "un très mauvais homme qui déstabilise le monde entier".


Jürgen Klopp est un entraîneur heureux. Son équipe de Liverpool a triomphé de Chelsea lors d'une finale haletante (0-0P). Or, le tacticien des Reds est un homme triste et abattu au fond de lui. La guerre qui sévit en Ukraine lui laisse un arrière goût amer. Au sortir de son sacre national, l'entraîneur allemand a tenu à s'exprimer longuement sur cette invasion russe.

Poutine lourdement attaqué

Un discours en conférence de presse sauçant soutien aux Ukrainiens et pique sévère à Vladimir Poutine. "Tout cela dépasse ma compréhension. J'ai 54 ans, presque 55, et je ne comprends pas comment un adulte peut mettre le monde entier dans une telle situation, en particulier les Ukrainiens. Je connais tellement d'Ukrainiens et de Russes également. Il ne s'agit évidemment pas du peuple, c'est la guerre d'un très mauvais homme. Nous devons faire preuve de solidarité, comme c'est toujours le cas dans les périodes sombres. Il semble que nous ne puissions pas l'arrêter (Poutine), mais au moins nous pouvons lui causer plus de problèmes qu'il ne l'aurait imaginé. Peut-être que cela aide les Ukrainiens", a narré Klopp assez ému.

De nombreuses écuries de Premier League ont affirmé leur soutien total à l'Ukraine ce week-end. Des messages sur les maillots, des célébrations ou même des discours d'après-match, tous en direction de Kiev et ses habitants.

facebooktwitterreddit