José Mourinho révèle l’énorme erreur de Deschamps face à la Suisse

Baptiste Blanchard
Didier Deschamps n'a pas convaincu par ses choix tactiques contre la Suisse.
Didier Deschamps n'a pas convaincu par ses choix tactiques contre la Suisse. / Daniel Mihailescu - Pool/Getty Images
facebooktwitterreddit

Récemment remis à sa place par Didier Deschamps, José Mourinho a critiqué le sélectionneur tricolore après l’élimination de l'équipe de France face à la Suisse.

Didier Deschamps est dans l'œil du cyclone depuis lundi et l’élimination de l’équipe de France face à la Suisse (3-3, tab 4-5) en huitièmes de finale de l'Euro.

Un échec tactique

Les Bleus sont notamment passés complètement au travers de leur première période où ils ont évolué avec trois défenseurs derrière. Tout est allé bien mieux une fois repassé dans un système à quatre, mais ils ont malgré tout concédé deux buts tardifs qui les ont emmenés aux prolongations puis aux tirs au but.

Un échec tactique qui vaut au champion du monde 1998 de sévères critiques. Consultant au micro de TalkSport, José Mourinho n’a pas hésité à tacler son confrère.

Mourinho : "Deschamps a eu tort"

La faute notamment au remplacement d’Antoine Griezmann à la 89e minute par Moussa Sissoko. "Didier Deschamps a eu tort. Avant une éventuelle prolongation, vous ne pouvez pas changer Griezmann à la 89eme. À la fin, vous allez en prolongation et vous vous tirez une balle dans le pied parce que vous l’avez remplacé à la dernière minute. Cela servira d’expérience", a-t-il ainsi confié.

La passe d'armes

Une dernière passe d'armes entre les deux hommes, puisque Deschamps avait gentiment recadré Mourinho juste avant le début de l'Euro, suite aux propos du technicien portugais. "Si je devais dire une équipe pour la gagner, je dirai les Bleus parce que le groupe de joueurs est fantastique. Ils doivent le gagner. Sinon, c’est un Euro raté", avait lancé en effet lancé le Portugais. "Je pensais la même chose à propos de son équipe de Tottenham, mais cela ne s’est pas passé comme ça, lui avait répondu le technicien tricolore. Oui, nous sommes favoris en raison du statut de champions du monde." Ambiance !

facebooktwitterreddit